AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
La màj est terminée ! Woot Woot !
Consulter la newsletter ici.
Ross Creek vous a ouvert ses portes le 23 mars 2018. La petite ville vous attend.
Submergez-nous dans votre créativité !
Le forum manque cruellement de chasseurs !
N'hésitez surtout pas à favoriser ce groupe, des cookies vous seront donnés.

Partagez | 
 

 Visite de courtoisie?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 


Vampire

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 10/10/2018
Messages : 94

MessageSujet: Visite de courtoisie?  Mar 16 Oct - 11:12


   

   
"Visite de courtoisie?"

   
“L’armée, c’est un inconnu qui t’envoie buter un autre inconnu.”Mike Newell

   

 Adrian avait un ressenti depuis qu’il est arrivé à Ross Creek. Une sensation étrange. Il n’avait jamais eu cette sensation avant. Il ne le saurait le décrire mais, la seule chose qu’il savait c’est que quand il se rapprochait d’un endroit, la sensation n’était que plus forte. Adrian avait appris dans le passé, que les vampires nouveau-nés avaient un lien fort avec leur créateur. Au début Adrian avait rigolé à moitié. Lui ? Être lié à son créateur ? Et quoi encore ?  Il allait devoir lui obéir comme un gentil petit toutou ? Alors, c’était hors de question pour Adrian. De toute manière, il ne cherchait pas son créateur et il s’en bat les steaks ! Adrian aime sa liberté. Il fait ce qu’il veut et ce qu’il lui plaît. Alors, avoir un “patron” dans ses pattes, ne lui plaisait pas du tout comme idée. Depuis qu’il était en ville, il pouvait sentir ce genre de lien. D’ailleurs, ça l’agaçait énormément. Juste à l’idée qu’il avait son ”patron” qui pourrait être en ville, le chipotait. Il en avait discuté un peu avec James. Ce dernier lui confirma qu’il avait d’autres vampires dans le coin. Adrian prit donc des informations par lui-même. Son humaine serait totalement inutile dans cette requête. C’est après quelques recherches, qu’il a entendu qu’il y avait un vampire beaucoup plus vieux qu’Adrian. Il décida donc de suivre l’homme en question. Adrian avait découvert que l’hôtel était à Darell M. Baron. *Baron...* Il esquiva un sourire. Adrian trouvait que ce vampire s’en permettait des choses... Baron... Ça lui sonnait prétentieux à son oreille. D’un côté, Adrian trouvait que ça le faisait bien.  



C’est par une belle journée tout à fait ordinaire qu’Adrian décida de suivre l’information qu’il avait eu. C’est à ce moment-là qu’il se trouva devant un hôtel. Adrian regarda la bâtisse. Il arqua un sourcil. Que pensait le jeune homme ? Il trouvait que c'était plutôt bien fichu cet hôtel. Adrian avança sa Dodge Challenger jusqu’au portail. Il appuya sur l’intercom. Une petite voix féminine lui répondit :

“Bienvenue ! Puis-je avoir votre prénom ainsi que votre nom ?”

Adrian sortit légèrement par la fenêtre de sa voiture. Pour se rapprocher de l’intercom.

“ J’ai un rendez-vous avec M. Baron de la part d’Adrian Williams.”


Oui, rien à foutre. Il avait donné son vrai nom pour le voir. Adrian entendit un bruit et vit le portail s’ouvrir. Il entra son torse dans la voiture puis dirigea celle-ci dans l’enceinte du jardin de l’hôtel. Il s’arrêta devant l’entrée. Il sortit de sa voiture. Adrian était habillé avec élégance. Il portait un costard ainsi qu’une chemise. Il détestait la cravate donc, il laissait entrouverte sa chemise. Il contourna sa voiture. Il lança les clés de la voiture à un homme qui devait être un valet de l’hôtel.

“Tu l’égratignes, et je te refais le portrait, capish?”, sur un ton franc et clair.

Adrian entra dans le bâtiment. Déjà, en entrant, l’hôtel sentait le luxe à plein nez. Des œuvres d’arts qui coutaient une fortune de folie. Adrian ne se laissait pas étonner pour autant.  Il ne comprendra jamais les gens qui préfère se vanter de leurs moyens. Quel est le but ? Le jeune vampire s’avança vers la réception. A peine arriver, qu’une femme l’accueillit avec son plus beau sourire.

“Vous devez être M. Williams, non?”

L’homme se contenta que d’hocher la tête.

“Attendez dans la salle là-bas. M. Baron est en rendez-vous d’affaire, il ne devrait plus trop tarder.”

Adrian ne dit rien et se dirigea vers les fauteuils. Il prit un journal et fit semblant de lire. Il jeta un coup d’oeil parfois au-dessus du journal et du coin de l’oeil. Il suffit de quelques minutes quand Adrien eut sa sensation mais, cette fois, elle était multipliée. Adrian resta fixer sur son journal.  Il baissa subtilement son journal pour enfin le voir. Donc, c’était cet homme ? Un homme dans la quarantaine était passé devant lui. Il était élégant et avait de la classe. Fallait être honnête, au moins, son créateur avait ça... Le vampire vit la réceptionniste courir après l’homme. Adrian se retient de ne pas glousser en voyant la scène. Imaginez une jolie demoiselle mais, quand un bel homme passe, cette dernière en perd tous ses moyens. En plus, pour couronner le tout, cette dernière avait une voix crécelle à vous casser les tympans. La réceptionniste courait derrière l’homme tout en l’interpellant. En plus, c’est limite si elle roucoulait! Adrian soupira puis, se leva. Il était temps de passer aux choses sérieuses. Il suivit le merveilleux duo. Notre bel homme vit Darell monter dans un ascenseur. Adrian accéléra le pas. Il passa devant la réceptionniste qui, de sa voix crécelle allait lui dire quelques choses mais, Adrian lui fait un geste de la main qui la fit arrêter net. Il vit les portes de l’ascenseur se refermer. Il bloqua ses dernières avant d’entrer. Il sourit à Darell puis appuya sur un étage au hasard. Il vint se positionner ensuite près de Darell. Ils étaient que deux. Adrian laissa passer quelques secondes avant de s’avancer vers les boutons. D’un geste rapide, il fit glisser sa main pour tous les activer. Il se retourna vers Darell, le sourire aux lèvres, le regard hautain mais, rempli de défi à la fois. Oui, Adrian savait se montrer arrogant quand il le voulait. Le vampire adossa son épaule sur le mur qui était près de lui. Il croisa sa jambe droite sur celle de gauche. Il croisa ses bras sur son torse. Toujours le sourire aux lèvres, il lâcha :

“Comme on se retrouve enfin... Tu parais bien pour un vieillard... Du moins, pour quelqu’un qui est venu me “réanimer” pendant la guerre de Soudan...”

Arrogant ? Oui, toujours avec Adrian. Cependant, Adrian voulait que connaître son créateur. Je vous l’accorde, il s’y prend peut-être, même pas du tout, de la bonne façon. Le jeune vampire attendait avec impatience la réaction de son “maitre”.

   
Code by Sleepy
Revenir en haut Aller en bas


Vampire

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 22/04/2018
Messages : 460

MessageSujet: Re: Visite de courtoisie?  Mer 17 Oct - 10:29



Adrian & Darell - Visite de courtoisie


Le rendez-vous s'était déroulé selon les volontés de Darell qui venait de négocier un juteux contrat dont la transaction masquerait ses activités transverses. Le pacte signé, il avait raccompagné son client jusqu'aux portes de sa demeure, saluant la petite créature humaine avec un sourire et une poignée de mains mesurée. L'entretien ne s'était pas éternisé, permettant ainsi au maître du domaine de prendre en charge d'autres affaires, ainsi que des recherches personnelles sur des éléments pouvant compléter sa collection personnelle. Ces derniers temps, il s'était surtout consacré à sa lignée, dont le référencement des membres allait bon train. Darell tourna les talons pour remonter à son bureau, puis entendit le claquement des talons de la demoiselle en charge d’accueillir ses rejetons ou clients, tournant légèrement la tête pour poser son regard de glace sur la blondinette. Elle souhaitait l'informer de la présence de son prochain rendez-vous dans sa demeure. Hm. Il ne se souvenait pas avoir aperçu un autre nom dans son agenda. Néanmoins, si les portes s'étaient ouvertes, cet individu devait être dans le fichier. Il s'apprêtait à accepter sa présence dans le salon des invités, le temps qu'il classe le dossier au bureau, quand un homme osa rouvrir les portes pour monter dans l'ascenseur qui le ramènerait à ses appartements.

Darell posa son regard sur l'homme dont la poitrine était dénuée de battements. Il affichait un sourire arrogant qui laissa le vampire de marbre. Darell n'esquissa pas le moindre geste quand il décida d'appuyer sur un bouton, observant et jaugeant son vampire, car il ne pouvait en être autrement. Puis, l'insolent s'amusa à faire glisser sa main sur l'ensemble des boutons, obligeant le mécanisme à s'arrêter aux divers étages. Darell braqua alors son regard froid sur le brun qui conservait cette attitude irritante qui donnait envie au maître d'encastrer son visage dans le miroir qui se situait derrière eux. Le petit ton familier lui déplut fortement, mais cette information et ce visage familier permirent au maître de remettre ce vampire dans sa lignée.

- Et, vous, vous faites preuve d'une puérilité affligeante pour un immortel ayant dépassé le siècle. Seriez-vous en pleine crise d'adolescence, monsieur Williams ? demanda-t-il d'une voix calme, mais glaciale.

Si ce vampire avait besoin d'être cadré, il se ferait un plaisir de l'éduquer et de rattraper le temps. Quant à son identité, il avait reconnu le jeune soldat dont il avait été contraint de remettre son apprentissage à plus tard pour des affaires urgentes. Ce n'était pas dans ses habitudes et méthodes, mais il n'avait pas eu d'autres choix, et le vampire avait été pris en charge par la suite. Darell ne descendit pas à l'étage que marqua l'ascenseur, il n'appuya pas sur le bouton de fermeture rapide, se contentant de patienter sans lâche son invité surprise. Un fils. Il passa les portes à l'ouverture suivante, avant d'inviter le vampire à le suivre, se dirigeant vers son bureau.

- Cet échange sera-t-il constructif ? Ou vous souhaitiez simplement me faire part de vos doléances suite à cette faveur ? ajouta-t-il avant de lui désigner une chaise dans la pièce afin qu'il prenne place.

Certes, il avait été un créateur négligeant, mais ce genre de comportement était intolérable.

N.2

Revenir en haut Aller en bas


Vampire

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 10/10/2018
Messages : 94

MessageSujet: Re: Visite de courtoisie?  Mer 17 Oct - 12:32


   

   
"Visite de courtoisie?"

   
“L’armée, c’est un inconnu qui t’envoie buter un autre inconnu.”Mike Newell

   

 Adrian était totalement calme. Toujours appuyé sur le mur, il regardait l’attitude de son “maître”. Il avait plongé ses yeux dans les siens. Défiance ? Fort probablement en connaissant le jeune vampire. Rien de l’arrête. Souvent, Adrian s’est balancé dans la tronche qu’il était un connard de première. Le jeune homme s’en fichait totalement. Donc, le vampire de lâcha pas une minute ceux de son “baron”. Comment cet homme pouvait être son créateur ? Oki, il avait la classe, la richesse et peut-être du charisme mais, il n’y avait pas de quoi à fouetter un chat! Toujours souriant et calme, Adrian écouta Darell. Puéril ? Vraiment ? Adrian sourit davantage. Le vampire avait tout ce qui avait de plus détestable en lui. Vous savez, le genre de mec qu’on a envie de le frapper à coup de batte de Baseball ? Adrian était ainsi. Par contre, seulement quand il voulait, il pouvait se montrer gentil. Oui, la gentillesse était une qualité en voie de disparition chez le jeune homme. Adrian ne dit rien aux paroles de son “maître”. Du moins, pas tout de suite. L’ascenseur s’arrête. Ni Adrian et ni Darell descendirent. Les deux étaient là, à se défier du regard. Surtout Adrian. Les portes se refermaient puis se réouvrit quelques secondes après.



L’ancêtre vampire sortit de la pièce confinée. Ce dernier invitant notre arrogant international d’en faire de même. Adrian le suivit jusqu'à une pièce. La curiosité d’Adrian surgit. Le vampire regarda autour de lui. On ne peut renier que son “daron” aimait bien collectionner. La pièce en elle-même était élégante. Cependant, il y séjournait des œuvres qui pouvait dater de l’antiquité. Adrian s’approcha d’un bureau. Il y fit glisser un doigt puis le regarda. Tout était propre. Ce n’est guère étonnant quand on est pleins aux as. Adrian poussa un sifflement de contemplation.  Plus fort que lui, il prit un vase puis lâcha :

“Dit donc, ce n’est pas de la cagnotte !”

Adrian se retourna vers Darell. Ce dernier lui demanda s’ils allaient avoir une discussion constructive. Comme ça le parrain voulait une discussion constructive ? Il n’allait pas regretter. Adrian allait s’asseoir mais, il se ravisa. Il se dirigea vers le bar et inspecta le contenu des bouteilles. Il y avait que du whisky. Il agita la bouteille sous ses yeux. Il regarda ensuite Darell. Il afficha son merveilleux et désirable sourire prétentieux.  

“Tu sais que rien ne vaut un bon rhum cubain de 15 ans. Par contre, je vais t’offrir du mieux. Je dois avoir du 100 ans d’âge. Tu m’en donneras des nouvelles ! Ainsi, ça sera pour fêter nos retrouvailles entre papa et fiston !”

Adrian était toujours souriant quand il décida d’aller s’asseoir. Il était temps de passer aux choses sérieuses. Oui, Adrian savait se montrer sérieux. Il s’installa confortablement et mis ses coudes sur ses genoux et posa sa tête sur ses poings. Le regard d’Adrian avait une lueur de malices. Sourire aux lèvres, il brisa le silence.

“Je sais ce que tu cherches. Nous avons un but en commun. Si je te dis, bestiaire, hein ?”

Adrian surveilla la réaction de son père. Avant que celui-ci réagisse, il se leva d’un bond. Adrian détestait rester assis sans bouger.

“A moins que ça ne t’intéresse pas ...”

Avait-il réellement des informations ? Possible. Sachant qu’Adrian est conseiller financier. Son métier permettait d’être en contact avec diverses entreprises qu’elles sont légales ou non. Dans son bureau, il en était maître. Ce sournois manipulateur obtenait souvent ce qu’il voulait. Il avait des oreilles partout. Adrian savait que Darell aussi en aurait et bien plus que lui. Le jeune vampire fit quelques pas dans la pièce et alla se rasseoir.

“Puis, je suis conseiller financier. Je me doute bien que tu en as dans ta botte mais, tu as fiston qui fait ce métier. Alors, pourquoi se faire chier à manipuler un pauvre humain, hein?”


C’est vrai que les deux ne se connaissaient pas et la présentation audacieuse d’Adrian. Il étira ses jambes pour ensuite les croisés aux chevilles. Il mit ses bras derrière sa tête. Il regarda Darell droit dans ses yeux. Adrian était peut-être arrogant mais quand il le voulait, il pouvait se montrer sérieux. Il savait aussi à qui il avait affaire et que ça ne serait pas un pur plaisir de le convaincre. Oui, Adrian pouvait se comporter comme un vrai connard puéril mais, il était intelligent. Il savait solliciter l’intérêt des gens.

   
Code by Sleepy
Revenir en haut Aller en bas


Vampire

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 22/04/2018
Messages : 460

MessageSujet: Re: Visite de courtoisie?  Ven 19 Oct - 10:47



Adrian & Darell - Visite de courtoisie


Le maître gardait le jeune vampire dans son champ de vision, ce dernier sifflant en découvrant les richesses exposées dans le bureau, des objets rares qui n'égalaient pas ceux que Darell gardait jalousement dans ses propres appartements ou pièces dédiées à entreposer sa collection. Le curieux osa toucher à ses affaires, saisissant un vase inestimable, comme s'il s'agissait d'une vulgaire babiole. Le regard de Baron se fit sombre, se braquant sur le brun qui prenait ses aises, trop à son goût.

- Reposez-le, monsieur Williams, je ne voudrais pas que vous le brisiez. Je doute que le prix de votre vie équivaille à celui de cette oeuvre d'art, intima le vampire d'une voix autoritaire et inflexible.

En réalité, il en avait la certitude. Cependant, ce ne fut pas suffisent pour décourager le vampire qui poursuivit sa petite visite, prenant connaissance des préférences en matière d'alcool de son maître. Darell resta totalement impassible face à cette attitude déplacée, laissant Adrian secouer une bouteille de whisky en révélant son appétence pour le rhum vieux, proposant même d'en offrir à son "papa" pour fêter des retrouvailles. Le vampire observait son congénère se donner en spectacle, comme s'il espérait impressionner son créateur, mais l'arrogance était un trait de caractère dont il fallait savoir user. Adrian ne tenait pas en place, sans doute cela trahissait-il une certaine nervosité, et Baron se demandait ce que venait vraiment chercher son jeune rejeton. De la sécurité ? Possible. Il avait cette attitude presque enfantine du gamin qui cherchait à capter l'attention de son paternel exigeant et presque inaccessible. Son infant opta alors pour une posture en-dessous de la sienne, obligeant Darell à baisser le regard, surplombant ainsi le vampire qui évoqua alors le bestiaire. Puis, il se leva encore une fois. Darell manqua d'émettre un claquement de langue désapprobateur, ne supportant pas cette attitude fuyante cachée derrière ce sourire prétentieux, se soustrayant ainsi à son regard perçant.

- Dans quel but recherchez-vous le bestiaire ? demanda calmement le vampire.

Cette pièce, Darell voulait l'obtenir pour sa collection, mais il désirait connaître l'intérêt que lui portait le jeune Adrian qui ne tenait pas en place. Il enchaîna ensuite sur un autre sujet, à savoir ses compétences dans la finance, en tant que conseiller financier. Cette audace... Pourquoi manipuler un humain ? Darell pourrait répondre que ces derniers étaient comme des pions sur son échiquier et, accessoirement, des vampires dans la finance, Adrien n'était pas le seul. Ils lui mangeaient dans la main pour gérer sa fortune et continuer à faire fructifier son argent, et les mortels étaient toujours fiables sous la contrainte de son pouvoir.

- Pour le plaisir ? répondit le vampire avant un léger rictus. Monsieur Williams, qu'espérez-vous trouver au juste en venant à ma rencontre ? Vous êtes un de mes infants directs, vous pourriez prétendre à obtenir une place de choix à mes côtés, car votre transformation résulte d'un intérêt certain pour votre personne. Néanmoins, je peine à comprendre votre stratégie à mon égard. Alors, tenez-vous correctement pour commencer, et dites-moi réellement la raison pour laquelle vous avez poussé la porte de cette demeure pour me rencontrer.


N.4

Revenir en haut Aller en bas




Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Visite de courtoisie?  

Revenir en haut Aller en bas
 
Visite de courtoisie?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Visite du FOLK MUSIC CENTER - Claremont, Californie
» Visite au Struthof
» Vôtre première visite à Europa-park
» Visite de l'Usine Mack Rides
» Je visite les locaux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
R O S S C R E E K ஃ :: Ross Creek :: The East :: Autre habitation :: Hotel Baron-
Sauter vers: