AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Ross Creek vous a ouvert ses portes le 23 mars 2018. La petite ville vous attend.
Submergez-nous dans votre créativité !
Nous tenons à vous remercier chers membres de nous être fidèles.
Sans votre support et votre chaleurosité, le forum ne serait pas ce qu'il est. Merci !

Partagez | 
 

 The revenant - La chasse à l'ours feat Dante Corvac

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant



avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 02/12/2018
Messages : 61

MessageSujet: The revenant - La chasse à l'ours feat Dante Corvac  Jeu 3 Jan - 21:13

8h, jeudi matin… Jane tourna la clef dans la serrure et poussa la porte du garage. Elle ouvrit les lumières, alluma le chauffage, et se trouva seule. Ouais… Leur dîner de mardi dernier s’était terminé sur une note discordante… Sauf qu’il lui avait laissé le choix de revenir et elle était revenue. Elle haussa les épaules avec fatalité et s’activa.

Jane alla à l’évier et emplie une chaudière d’eau chaude avant de lui ajouter une bonne mesure de savon. Elle regarda autour d’elle. Ouf… Elle ajouta une autre mesure de savon, ce ne serait pas de trop! Jane fouilla l’armoire à balais et ne trouva dans l’inventaire qu’un balai de rue… Ouais, il allait falloir se montrer inventif! Elle dévalisa le stock de guenille et commença le nettoya des vitres… Son entreprise avait au moins le mérite de délayer la couche superficielle d’une bonne décennie de poussière huileuse, mais il faudrait raffiner la méthode.

- Tu parles d’un trou à cochon!

Une heure plus tard, elle avait déjà changé l’eau 3 fois…

- Et il y a plus de savon!


Jane regarda sa montre… Il rentrait à quelle heure le patron? Son regard se porta sur la porte de l’appartement dans le backstore. Dante avait l’air d’un homme méticuleux. Il venait d’arriver, alors il n’était pas complètement installé, ce qui excusait l’état des lieux, mais son appart? Il devait bien avoir des produits d’entretien ménager, non? Elle posa la main sur la poignée de porte; déverrouillée?

- Toc toc?
fit-elle discrètement en entrant...

Elle ouvrit la lumière, fit un tour d’horizon, et grimaça… Un clapier tout neuf… Elle se dirigea vers la cuisine pour fouiller dans les armoires sous l’évier et tomba sur la manteau de Dante… C’était bien son manteau, non? Elle essaya de se souvenir comment il était vêtu au restaurant…

- Gosh, il s’est battu avec un ours ou quoi?


La veste était déchirée, lacérée, et pleine de sang… Jane figea un instant… Et si?? Autant s’en assurer…

Elle se dirigea vers la chambre et tendit l’oreille, essayant de capter un ronflement…

- Eh merde…


Elle plissa les yeux dans la pénombre, guettant le mouvement d’une respiration… Mais il faisait tellement noir dans cette pièce… Elle n’y voyait rien!

Jane soupira, mal à l’aise, excédée par son excès de sollicitude.

Elle entra dans l’antre de la bête, se pencha sur la forme endormie, et lui planta deux doigts approximativement dans le flanc, pour le réveiller.

- Hey? Dante? T’es vivant??
Revenir en haut Aller en bas


Phénix

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.sandrachapdelaine.com
Date d'inscription : 16/12/2018
Messages : 113

MessageSujet: Re: The revenant - La chasse à l'ours feat Dante Corvac  Jeu 3 Jan - 22:22

Jeudi matin environ 9 heures

Le sommeil, le lourd sommeil du juste.. un quasi coma pendant lequel il se régénère…. la veille, une voiture de police suivie d'une jeep se sont arrêtées dans le parking du garage, avec égards, les deux représentants de l'ordre aident Dante à rentrer chez lui. Epuisé, il prend les clefs que le gars lui tend après avoir débarré la porte de l'acceuil. Il sait même plus de quoi le gars a l'air.  


Refermant la porte, il oublie de verrouiller. Ouvrant la porte, il n'allume pas la lumière, pense qu'il a accroché son manteau, mais il n'est pas certain, lance les clefs sur la table et va se pieuter… laissant dans le noir de sa chambre son linge au sol. Vaincu par la journée, il s'endort.


….



Deux doigts s'enfoncent brutalement dans ses côtes. De la voix, il n'entend qu'un grondement menacant… Mais ca ne lui prend pas 2 secondes, l'adrénaline afflue dans ses veines tandis qu'il sursaute et bondit hors du lit, déboulant au sol d'un même geste du côté opposé à Jane.

Un grognement sourd de bêta avant qu'un grincement de ressort ne se fasse entendre. Il ramasse le matelas et le pousse avec violence sur l'Intrus avant de bondir vers l'interrupteur qu'il atteint en deux enjambées…


*clic*


Les mèches brunes de travers, un pansement taché de sang séché sur son épaule gauche, quasiment jusqu'à la limite du cou, l'oeil gris fou ayant l'éclat d'une bête sauvage qu'on a débusquée dans le fin fond de son trou. Les yeux plissés, il a un rictus menaçant, droit et fier du haut de son mètre quatre vingt.

Les coulisses de sang séché se font voir tout le long du bras blessé. Manifestement, il n'a pas eu le temps de se laver.  Au sol, on peut voir les bottes, les jeans et les sous vêtement de son patron tandis que, flambant nu, il lui fait face, son lourd couteau de combat à la main, sans aucune pudeur.


Son expression féroce fait place à la stupéfaction. Il a une mine de déterré en plus, pas rasé, le teint cendreux.


Jane? Qu'est ce que tu fous ici?


n2- 24h


Dernière édition par Dante Corvac le Ven 11 Jan - 22:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas



avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 02/12/2018
Messages : 61

MessageSujet: Re: The revenant - La chasse à l'ours feat Dante Corvac  Ven 4 Jan - 0:12

À l’instant, elle comprit son erreur…

Oh, elle savait qu’il n’était pas en paix… La scène qu’il lui avait fait au restaurant, pour rien du tout, l’avait parfaitement renseignée. Sauf qu’elle n’eut que le temps de se protéger de son employeur avant qu’il ne lui flip le matelas dans la figure.

- OOooow! Fit plaintivement la métisse.

C’est quoi ça? Elle se tordit le poignet sur une de ses bottes. Jane se mit à quatre pattes et poussa le matelas avec son dos pour s’extirper de là… Pas très élégante mais avec énergie… Elle retomba sur le derrière, un peu sonnée. Oui, c’est moelleux un matelas, mais ça fait son poids!

- Moi? Oh, et bien je nage dans tes sous-vêtements sales je crois??

Il y avait clairement une critique là… Un militaire qui jette ses vêtements par terre… Où va le monde! Elle leva les yeux sur lui un peu contrarié, s’arrêta à mi-parcours, et redescendit vers ses chevilles.

- Oh… Attend, j’ai ce qu’il te faut… Ils ne sont pas très loin…
Elle passa le bras sous le matelas et en ramena son jeans… Elle le lui lança. Habille-toi, ma maman m’a toujours prévenue de ne pas parler aux exhibitionnistes.

Jane chercha à se relever en évitant de se rapprocher de lui et de son grand… couteau… Il y a des choses de son employeur qu’on préfère ignorer ou alors on attend la troisième journée de travail… Elle évita également son regard, mal à l’aise parce qu’elle avait quand même bafoué son intimité.

- C’est pas nécessaire de surréagir, ce n'est que moi. Je voulais juste vérifier que t’étais encore vivant!

N.3 - 24h
Revenir en haut Aller en bas


Phénix

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.sandrachapdelaine.com
Date d'inscription : 16/12/2018
Messages : 113

MessageSujet: Re: The revenant - La chasse à l'ours feat Dante Corvac  Ven 4 Jan - 11:11

Habille-toi, ma maman m’a toujours prévenue de ne pas parler aux exhibitionnistes.

Dante attrape le dit jeans et l'enfile promptement après avoir déposé son couteau sur son coffre, au pied de son lit. Il aurait envie de rire sur le malaise de la métisse, mais il se sent vanné, bien trop fatigué pour ca… Une bonne journée de repos c'est ca qui lui faut. Il se passe la main sur sa gueule, se retenant au mur de l'autre main.

C’est pas nécessaire de surréagir, ce n'est que moi. Je voulais juste vérifier que t’étais encore vivant!


… Ce sont mes réflexes… J'aurais dû t'entendre venir…

Fronçant les sourcils, l'oeil gris brumeux, a moitié plein de sang séché, le militaire va redresser son lit. Avec un grognement, il retourne de nouveau la base, remet le matelas en place et ramasse ses draps qu'il fout en vrac sous son bras avec ses sous vêtements… Il s'est couché sale, il ne dormira pas ce soir dans un endroit sale.  De où elle est, Jane peut voir le splendide tatouage de son dos. Un phoenix noir en tribal, très masculin, protégeant un lys rouge à la tige ensanglantée. Courant des omoplates jusqu'au bas des reins.

J't'ai fait peur? Désolé…

Grimaçant, il s'étire le cou, le pansement l'incommodant visiblement. Se gratte encore la joue, sa barbe lui causant un autre inconfort.

Qu'est ce qui t'amène ce matin?

Dit il maladroitement, essayant de dissiper le malaise ambiant. Oui, elle l'a vu nu… et alors? Ca ne le dérange pas.

N -24


Dernière édition par Dante Corvac le Ven 4 Jan - 20:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas



avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 02/12/2018
Messages : 61

MessageSujet: Re: The revenant - La chasse à l'ours feat Dante Corvac  Ven 4 Jan - 19:57

- Me faire peur? NON!! J’ai pas eu le temps d’avoir peur avant que tu me balance ton matelas dans la figure!! Fit la métisse avec une touche de mauvaise humeur…

Sérieusement, il faudrait qu’il apprenne à se contrôler parce qu’il allait finir par y avoir un accident! Jane acheva de se relever en grimaçant. Elle avait mal. Bon sang… La tête lui tournait furieusement…

- Alors on va mettre les choses au clair, d’accord? Je ne suis qu’une petite humaine délicate qui termine péniblement sa convalescence… J’essaie de survivre! Alors si tu veux te battre avec quelqu’un, va faire du kickboxing au gym ou va enquiquiner les loups dans la forêt!

Vocabulaire de chasseur… Elle se qualifiait d’humaine… Une humaine parmi des créatures. Désavantagée à tous les points de vue. Jane savait parfaitement de quoi elle parlait. Elle prit la main qu’il lui tendait et se stabilisa…

- On est Jeudi, je suis rentrée travailler! J’étais en quête de savon quand je suis tombée sur ton manteau…
Alors je me suis inquiétée que tu ne sois pas levé à cette heure… Et je voulais m’assurer que t’allais bien…


Et on ne l’y reprendrait plus! Ça s’entendait nettement dans l’intonation. Elle était brutalement passée du ‘vous’ au ‘tu’. Peut-être à cause du manteau… Elle grimaça en voyant ou elle avait mis la main. Ew…

- Tu t’es battu avec un ours ou quoi?


Délicatement, Jane tendit un doigt explorateur vers le pansement souillé dans son cou…

N.5-24h
Revenir en haut Aller en bas


Phénix

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.sandrachapdelaine.com
Date d'inscription : 16/12/2018
Messages : 113

MessageSujet: Re: The revenant - La chasse à l'ours feat Dante Corvac  Ven 4 Jan - 20:42

Me faire peur? NON!! J’ai pas eu le temps d’avoir peur avant que tu me balance ton matelas dans la figure!!

Je te comprends d'être de mauvaise humeur, j'm'excuse… Dit il calmement, essayant visiblement  d'apaiser Jane en faisant amende honorable.

- Alors on va mettre les choses au clair, d’accord? Je ne suis qu’une petite humaine délicate qui termine péniblement sa convalescence… J’essaie de survivre! Alors si tu veux te battre avec quelqu’un, va faire du kickboxing au gym ou va enquiquiner les loups dans la forêt!


Ah ben moi aussi je ne suis qu'un humain minable qui essaye de survivre… Du coup, j'en fais des conneries. Alors  un m'ment donné, faut en revenir.

Dit il lui tendant instinctivement sa main gauche pour l'aider à se stabiliser. Une poigne solide, chaude, rassurante, pleine de cals d'un homme qui travaille…


- On est Jeudi, je suis rentrée travailler! J’étais en quête de savon quand je suis tombée sur ton manteau…
Alors je me suis inquiétée que tu ne sois pas levé à cette heure… Et je voulais m’assurer que t’allais bien…


Ah? On est jeudi déjà ? Calvaire

Dit il distraitement, un peu confus. Le militaire ne remarque pas la grimace


- Tu t’es battu avec un ours ou quoi?


Délicatement, Jane tend un doigt explorateur vers le pansement souillé dans son cou… Un doigt qu'il esquiverait bien s'il n'était pas déjà adossé au mur.

Heu… wais… ? Ca va aller, faut que je retourne à l'hôpital tantôt et ils m'ont fait tout les vaccins hier… Touche pas… s'il te plait. Plutôt je t'ai fait mal… laisse moi te soigner au moins. 
Revenir en haut Aller en bas



avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 02/12/2018
Messages : 61

MessageSujet: Re: The revenant - La chasse à l'ours feat Dante Corvac  Ven 4 Jan - 22:50

Jane vit avec les séquelles d’une attaque de Wendigo… Elle a mal au dos, aux hanches, aux épaules, partout… C’est une bonne partie de son poids que Dante supporte quand elle s’intéresse à son pansement. Il n’a pas tellement le choix de la laisser faire, c’est ça ou elle se vautre par terre encore une fois…

- ARK! C’est dégueulasse… Ton pansement est souillé et collé dans la plaie…

Il sentit sa main s’affermir sur son poignet. La lutte était vaine… Ou peut-être qu’il a encore l’esprit embrumé?

- T’es riche à ce point pour retourner à l’urgence pour changer un pansement? Vous avez une mutuel de tous les dieux, vous, les militaires retraités? Allez, fait pas l’enfant, je vais t’arranger ça…


Et d’autorité, elle le tira de la chambre pour le pousser dans la salle de bain.

- Assied-toi sur la toilette! Ordonna-t-elle en faisant couler l’eau chaude et en arrachant la serviette d’un geste sec.

Jane est quand même délicate, elle lui inonde le torse et l’épaule d’eau chaude, imbibant tout le matériel avant de tirer dessus… Et encore, elle y va très doucement de ses petits doigts caramels. Sauf qu’elle agit vite, beaucoup trop pour lui laisser le temps de trouver une bonne excuse crédible et se dérober…

- Tu te fiches de moi?

Des points de sutures à profusion, mais aucune plaie suppurante… Rien… Juste la trace indistincte de tissus cicatriciels roses et fragiles. Elle passa le doigt dessus, comme une caresse.

- Tu t’es fait ça hier? Pour vrai? Ils sont vachement efficace ces vaccins, tu crois que je pourrais avoir les mêmes? fit-elle avec une ironie mordante.

Les yeux noirs de la métisse étaient rivés aux siens, parce que le regard est le miroir de l’âme. Et les siens hurlaient ses doutes. Elle savait. Il ignorait ce qu’elle savait, mais elle savait. Elle lui prit l’autre bras et sans aucune précaution arracha l’autre pansement pour lui torcher le bras… Rien là aussi. Elle haussa les sourcils et l’interrogea du regard.

- Ton manteau est plus endommagé que toi.

N.7 24h
Revenir en haut Aller en bas


Phénix

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.sandrachapdelaine.com
Date d'inscription : 16/12/2018
Messages : 113

MessageSujet: Re: The revenant - La chasse à l'ours feat Dante Corvac  Ven 4 Jan - 23:46

ARK! C’est dégueulasse… Ton pansement est souillé et collé dans la plaie…

Elle recommence sa tactique, dûement éprouvée cela va sans dire,  de ne pas le laisser réfléchir une seconde. Ce qui le perturbe parce qu'il a l'esprit vif d'habitude. Mais Jane a le don de l'embrouiller complètement. Dante essaye d'en placer une , mais elle ne le laisse pas faire

 - T’es riche à ce point pour retourner à l’urgence pour changer un pansement? Vous avez une mutuel de tous les dieux, vous, les militaires retraités? Allez, fait pas l’enfant, je vais t’arranger ça…

Et d’autorité, elle le tire de la chambre pour le pousser dans la salle de bain. Dante proteste, mais aussi bien essayer d'attendrir un mur. Un vertige le prend quand il se retrouve assis sur la toilette

- Assied-toi sur la toilette!

Et la voilà qui fout le bordel dans sa salle de bain… Une idée lui traverse la tête. Jane ne doit pas voir ses plaies. L'eau chaude lui donne encore le tournis. En une étape facile, il se sent redevenir comme un gosse malmené par sa mère.

Non… j'te dis…

Et la voilà qui recommence son attaque en règle sur son enveloppe corporelle. Dante devient subitement tout pâle quand elle finit par finir d'enlever le pansement.

- Tu te fiches de moi?

Et elle n'arrête pas de parler, non mais putain, la ferme tu des fois? Se demande t'il, combattant un inopiné haut le coeur.

- Tu t’es fait ça hier? Pour vrai? Ils sont vachement efficace ces vaccins, tu crois que je pourrais avoir les mêmes?


Le doigt qui passe sur sa peau le fait frissonner comme la plus indiscutable des accusations. Il finit par en placer une.  La première excuse qui lui passe par la tête en fait.

J'avais un super onguent cicatrisant, il m'en restait un peu.

Les yeux noirs de la métisse sont rivés aux siens avec la mention MENTEUR! illuminé au néon dans les reflets noirs. Un regard qu'il se force à tenir calmement(d'un calme qu'il ne ressent pas d'ailleurs) , parce que non, il n'est pas prêt de lui dire exactement pourquoi il guérit si vite.  Elle sait… Mais quoi au juste putain? Sous ce regard scrutateur, il a juste envie de foutre le camp, comme au resto. Mais dans l'espace exigu de sa salle de bain, il n'y a aucune retraite possible.

En deux jours, Jane Sgidaa Kaw est en train d'abattre toutes les frontières qu'il a mis entre lui et le monde. Saccageant ses connaissances, ses certitudes. Menaçante et terrifiante femme. En deux jours, elle le mène à la baguette se rend il compte avec une terreur grandissante èa la perspective de s'attacher à quelqu'un…

- Ton manteau est plus endommagé que toi.


Heu… wais… ca veut dire que y'a fait sa job…. Bon, tant qu'èa y être, regarde sous le lavabo dans ma trousse de premier soin, y'a de quoi enlever ces saloperies de fils. Ils me font mal. Je le ferais bien, mais je veux pas te bousculer.

Répond il, éludant la question implicite

N8 - 24
Revenir en haut Aller en bas



avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 02/12/2018
Messages : 61

MessageSujet: Re: The revenant - La chasse à l'ours feat Dante Corvac  Sam 5 Jan - 0:34

Jane se pencha pour ramasser la trousse de premier soin et l’ouvrit en équilibre sur le comptoir.

- Tu as de la chance, je sais enlever des points…


Elle prit les ciseaux, une pince, et elle vérifia que l’un et l’autre n’était pas de trop piètre qualité et restait utilisable. Elle fouilla encore dans la trousse et se dégota des gants de vynile.

- C’est pas pour toi, c’est pour moi… J’ose croire que tu n’as pas besoin de désinfectant, hein?


Ouais, dieu sait de quelle espèce était ce gus! Jane ne voulait pas être en contact avec son sang… Le sang et les créatures, c’est un mélange explosif. Elle prit néanmoins la précaution de lui laver la peau à l’eau et au savon… Oh et puis merde… Elle le barbouilla également d’une lingette d’alcool. C’est pas parce que sa peau se cicatrisait en criant lapin qu’il n’en souffrait pas.

Elle tira délicatement sur les nœuds, un à un, coupa le fil au plus long, et tira doucement d’un geste ferme et régulier pour enlever les points…

- Alors lui tu vas le sentir passer parce que ça a cicatrisé par-dessus…


Elle gratta avec la pointe de la pince et demanda perfidement en toute innocence :

- T’es sensible à la douleur? Hum??


Elle avait jeté tous les fils dans le lavabo, épongé le saignement avec quelques compresses…

- Voilà, le docteur Sgidaa Kaw recommande une bonne douche chaude au savon, en frottant généreusement. Non, fit-elle d’un ton ferme, ce n’est pas une offre de service… Et si t’as besoin, je te ferai un pansement léger après… Juste histoire de pas tacher ton tshirt… Elle inclina la tête sur le côté en enlevant les gants. On va dire que dans ma définition de tâches, c’est la partie ‘autres tâches connexes’?

Il ne cadrait pas avec les vampires... Ni avec les loups... Alors quoi? un sorcier? Sale engeance que les sorciers...

N.9- 24h
Revenir en haut Aller en bas


Phénix

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.sandrachapdelaine.com
Date d'inscription : 16/12/2018
Messages : 113

MessageSujet: Re: The revenant - La chasse à l'ours feat Dante Corvac  Sam 5 Jan - 1:04

- Tu as de la chance, je sais enlever des points…
Mais c'est pas ce que je t'ai demandé… Jane bâtard… 

Essaye t'il de protester mollement, avant de se pencher vers l'avant, en proie au tournis. Le claquement des gants de vinyles lui donne un haut le corp. L'oeil pâle se fait voir au travers des mèches brunes, dur et inquisiteur. Genre tu me fais quoi là, toi?

- C’est pas pour toi, c’est pour moi… J’ose croire que tu n’as pas besoin de désinfectant, hein?

Fais donc ce que tu veux Jane, t'es partie pour anyway.

Dit il, fermant les yeux dans une extrême lassitude. Il s'appuie sur le mur autant pour laisser de la place à la métisse de travailler que pour camoufler l'état de faiblesse dans laquelle il se trouve…
Des fois les bonnes actions ont de lourds tributs à payer.

Mais elle sait ce qu'elle fait. Immobile comme une statue, Dante la laisse travailler, ne prenant qu'une brève inspiration ou ne faisant que contracter la mâchoire quand elle lui fait mal. En lui même, il se demande si elle le fait exprès.

- Alors lui tu vas le sentir passer parce que ça a cicatrisé par-dessus… ]

- T’es sensible à la douleur? Hum??

La réponse, par contre , est cinglante même s'il reste immobile.  

Jane, je suis pas ni Superman ni Wolverine dans X-Men. La douleur j'la sens… faque achève, s'il te plaît.

- Voilà, le docteur Sgidaa Kaw recommande une bonne douche chaude au savon, en frottant généreusement. Non, fit-elle d’un ton ferme, ce n’est pas une offre de service… Et si t’as besoin, je te ferai un pansement léger après… Juste histoire de pas tacher ton tshirt…On va dire que dans ma définition de tâches, c’est la partie ‘autres tâches connexes’?

Le militaire soupire, il est vanné, ca se voit.

Non, merci je suis un grand garcon. Regarde dans le pot de biscuits première étagère à droite, y'a du fric… Je voulais te le donner pour que t'achète ce que tu as de besoin pour le ménage. Peux tu laisser la pancarte fermée aujourd'hui s'il te plait? Et tant qu'à y être, si tu trouve mes clef tu pourra prendre la jeep…

Dante se redresse, passe une main sur sa joue, frotte sa barbe et fronce les sourcils.

Moi, je me lave, jme remet de l'onguent et je me recouche… Tu connais les airs de la maison Jane, fais comme chez toi. Ya des plats préparés au frigo si t'a faim a midi et que tu veux pas sortir.  Si tu veux me laisser seul s'te plait…  J'ai pas besoin d'être accompagné aux chiottes.

N10- 24H
Revenir en haut Aller en bas



avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 02/12/2018
Messages : 61

MessageSujet: Re: The revenant - La chasse à l'ours feat Dante Corvac  Sam 5 Jan - 23:54

- Mais oui, c’est ça, tu vas t’enlever toi-même des sutures sur une épaule et dans le dos? T’es habile à ce point là? Waaa, tu dois être vachement flexible!

Elle le repoussa avec autorité et profita de son vertige pour s’imposer à lui. À titre d’humain, il faut profiter de ce genre d’occasion. C’est bon pour l’ego… Et pendant qu’elle le soigne, elle observe ses réactions… C’est une créature et il récupère…

- Noté, alors tu n’es pas un extra-terrestre, ni un mutant…

C’était mal de profiter de sa faiblesse, mais il fallait bien qu’elle essaie… Sauf que Dante est assez lucide pour ne pas lui répondre. Autant ne pas acculer une créature blessée, il pourrait mal réagir. Jane n’insista pas. Il viendrait à son heure.

Elle alla chercher l’argent derrière le pot à biscuit. Ça l’agaçait de devoir faire elle-même les emplettes, mais son petit doigt lui disait qu’elle ferait aussi bien de s’en charger… Elle marcha donc jusqu’au supermarché du coin et se procura ce dont elle avait besoin avant de rentrer.

Jane dîna en mangeant le sandwich qu’elle avait apporté juchée sur le comptoir de l’accueil. Des plats congelés? Un sandwich confectionné avec amour par Trevor, c’était incomparable. Elle battait des talons en réfléchissant et pris sa décision en avalant sa dernière bouchée.

Elle retourna dans l’appartement et fit les poches de la veste déchirée… Elle y repêcha les clefs et les jeta sur la table de la cuisine. Un militaire, c’est ordonné… Elle fouilla ensuite l’appartement des yeux et opta pour un linge à vaisselle roulé en boule et noué…

Jane resta sur le seuil de la chambre et lui balança le torchon, mou sans rien de contondant, visant la tête. Quand elle eut son attention, elle demanda :

- Alors tu n’es pas un extra-terrestre, ni un mutant, t’es quoi? Je peux savoir? Est-ce que je dois m’inquiéter?

N.11 - 24h
Revenir en haut Aller en bas


Phénix

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.sandrachapdelaine.com
Date d'inscription : 16/12/2018
Messages : 113

MessageSujet: Re: The revenant - La chasse à l'ours feat Dante Corvac  Dim 6 Jan - 11:07

Apres avoir pris une bonne douche et, sans trop savoir comment, sans s'être pété la gueule, Dante s'enduit l'épaule d'une bonne couche "d'onguent" à savoir de la bonne vieille vaseline à laquelle il a ajouté trois gouttes d'huiles essentielle de camphre, pour l'odeur médicamenteuse… Ca a toujours été son passe partout pour se sauver de telles situations et ca a toujours bien fonctionné. Il laisse d'ailleur le pot sur lequel il est écrit magistrale avec la recette dessus, recette inventée avec pleins de médicaments antiinflammatoires et d,autres trucs obscurs.


Ensuite, retour au lit… Il ne fera rien de bon aujourd'hui. Ce putain de froid… Il déteste le froid. Le militaire s'enroule dans sa couverture de laine pour sombrer de nouveau dans un sommeil réparateur. Il fera le ménage à son réveil, ne tolérant habituellement en rien son environnement en désordre. Il sombre rapidement dans un bon sommeil réparateur.


Pour se faire réveiller par il ne sait trop quoi qui le fait sursauter. Par contre il sait que Jane est probablement dans les parages… Dans les ténèbres, la voix de Dante s'élève, marquant son éveil.


Qu'est ce qu'y a encore?!

Alors tu n’es pas un extra-terrestre, ni un mutant, t’es quoi? Je peux savoir? Est-ce que je dois m’inquiéter?

Une chance, dans le noir, l'humaine ne peut voir son expression. De quoi tu es quoi? C'est quoi cette question à la mord moi le nœud? Et ca veut dire quoi ca , quoi? Celle là est pas nette… Comment poser une questions aux milles possibilités de réponse. Tout à l'heure, se rappelle t'il, elle a essayé de lui tirer les vers du nez. Et elle récidive.

Donc elle sait sur les créatures… Mais sait elle sur les phoenix? il en doute et ce n'est certainement pas lui qui va le lui dire…

Mais c'est freakant pareil. Il va devoir marcher sur des œufs. Le militaire sort sa réponse usuelle, milles fois éprouvée.  

Je suis Dante Corvac, merci pour le quoi… Et t'a pas à t'inquiéter, je pète le feu!

Et sur ce, avec un ricanement, le militaire de lâcher un gaz tonitruant.

Tu vois?

Un bruissement de couverture tandis qu'il se lève et s'étire, hilare.

Et toi, tu es quoi?

La meilleure défense est l'attaque. Il sait qu'elle sait… mais il ne sait pas ce qu'elle sait comme elle ne sait pas ce qu'il sait… Bref, personne n'est sorti du bois. Sa méfiance naturelle prend le dessus.

N12 - 24H
Revenir en haut Aller en bas



avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 02/12/2018
Messages : 61

MessageSujet: Re: The revenant - La chasse à l'ours feat Dante Corvac  Lun 7 Jan - 22:36

- Oh, c’est justement ce qui m’inquiète… Parce que je me suis dit que je devrais prendre ma décision avant que tu aies les capacités d’interférer dans mon choix.

Attaquer alors que son adversaire est méfiant, ce n’est pas une stratégie gagnante. Jane quitte le cadre de la porte bien avant qu’il ne se relâche… Elle a laissé la porte de l’appartement ouverte et a déjà décidé de quelle manière elle se replierait. Elle s’est même laissé des options.

- Je suis Jane Sgidaa Kaw, je suis humaine, j’appartiens au clan des tueurs de baleine, et je suis initiée au monde des esprits. Seulement humaine…

Elle lui laissait de la marge, beaucoup de marge. Parce qu'il s'était montré instable et sensible au restaurant. Parce qu'il n'était pas net...

- Et je me demande vraiment ce que tu as à craindre de moi… Parce que toi, tu n’es pas humain… Et si tu me crains assez pour te cacher et mentir, je me demande de qu’elle manière tu as l’intention de te garantir de moi…

C’était franc et transparent. Oui, elle savait… Sa cicatrisation aurait mis la puce à l’oreille à n’importe qui; faut pas charrier! Mais Jane savait qu’il n’existe pas seulement des humains. Là c’était peut-être l’héritage de son peuple. Et ce qu’elle craignait, ce n’est pas lui en tant que tel… Lui, il s’était montré affable et sympatoche… Ce qu’elle craignait, c’était ce qu’il ferait quand il réaliserait qu’elle ne pouvait pas ignorer qu’il n’est pas humain.

- Ma position, à titre de shaman, c’est que le monde est une asymptote… Tu vois, entre les humains et les esprits ou entre les humains et le reste, si tu préfères…
Elle fit une petite pose… Tu sais ce qu’est une asymptote? Humm? C’est une courbe qui se rapproche à l’infinie d’une droite sans jamais la croiser, alors que sa distance tend vers zéro.

La peur. La sienne, la leurs… Elle en savait beaucoup trop… Autant aller au-devant de la peur, ne pas la cacher, ne pas l’ignorer, ne laisser aucune zone d’ombre, l’amener en pleine lumière, la connaitre, et l’assimiler.

- Je ne suis pas hostile à ce qui n’est pas nuisible. Peu importe si c’est vraiment un ours que tu as rencontré… Les lacérations, les sutures, tout le sang sécher… Montre tu n’es pas comme moi.


N.13 - 48h
Revenir en haut Aller en bas


Phénix

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.sandrachapdelaine.com
Date d'inscription : 16/12/2018
Messages : 113

MessageSujet: Re: The revenant - La chasse à l'ours feat Dante Corvac  Lun 7 Jan - 23:29

Oh, c’est justement ce qui m’inquiète… Parce que je me suis dit que je devrais prendre ma décision avant que tu aies les capacités d’interférer dans mon choix.Choix? de quel choix parle t'on?  L militaire baisse soudainement les bras. Ses yeux gris se teintent d'une briève lumière écarlate avant qu'ils ne reprennent leur teinte d'origines. En boxers, il empoigne de nouveau son couteau de combat. Quels choix? C'est une menace?

La peur commence à s'insinuer dans l'esprit du militaire. Dante s'essuie nerveusement le coin de la bouche du revers du pouce, avant de se mettre en mouvement. Il est tout pâle, mais plus aucun vertige ne le prend.

Se recroquevillant sur lui même, il passe la tête dans l'embrasure de la porte.

- Je suis Jane Sgidaa Kaw, je suis humaine, j’appartiens au clan des tueurs de baleine, et je suis initiée au monde des esprits. Seulement humaine…

Et être humain ca change quoi au fait? Une terrible certitude s'infiltre dans l'esprit de l'homme… Elle sait qu'il est un phoenix… Elle gagne du temps pour que ses copains ne viennent et ne l'enferme à nouveau…

Dans le noir, un rictus de colère s'épanouit sur le visage du beau brun. Il ne se laissera pas prendre ce coup ci. S'il faut tuer pour sa liberté, il le refera sans sourciller. Quitter Rosscreek et retourner dans l'armée probablement. Ou pas. Tuer un civil n'est jamais bien vu. Silencieux, il quitte la pièce comme une ombre, se faufile sur les traces de Jane pour aller dans la salle de bain, le goût du sang sur les lèvres.

- Et je me demande vraiment ce que tu as à craindre de moi… Parce que toi, tu n’es pas humain… Et si tu me crains assez pour te cacher et mentir, je me demande de qu’elle manière tu as l’intention de te garantir de moi…

Comment se garantir d'elle? Oh oui, Jane sait ce qu'il est. Le goût amer de la trahison lui épaissit le palais. Une brusque bouffée de viande grillée lui monte au papilles… Elle n'aurait pas pu être une simple humaine bordel? Non… il a fallu qu'il tombe sur une traitresse. Tout était trop beau, la facon qu'elle a apparu dans sa vie peinarde, sa façon de s'imposer, de triturer sa conscience à gauche, à droite… Non mais quel connard mon vieux. tu pensais réellement que tu pourrais avoir un putain de demi cycle de paix? Non mais tu rêves!!!…  Il attend, patient, le bon moment, voit les mèches de jais…

- Ma position, à titre de shaman, c’est que le monde est une asymptote… Tu vois, entre les humains et les esprits ou entre les humains et le reste, si tu préfères… Tu sais ce qu’est une asymptote? Humm? C’est une courbe qui se rapproche à l’infinie d’une droite sans jamais la croiser, alors que sa distance tend vers zéro.


Ces palabres ne le touche pas. Mais il s'en tape tu du machin truc. L'analogie lui échappe entièrement, son esprit torturé n'étant pas habitué à de tels concepts. Le couteau se lève tranquillement tandis que Dante choisis son point d'attaque. Il ne se laissera pas prendre vivant… Ne se laissera pas prendre du tout. Mais d'abord connaitre avec qui elle travaille. Avec qui elle travaille en réalité. Elle doit essayer de gagner du temps la garce parce que ses copains doivent être en route.

- Je ne suis pas hostile à ce qui n’est pas nuisible. Peu importe si c’est vraiment un ours que tu as rencontré… Les lacérations, les sutures, tout le sang sécher… Montre tu n’es pas comme moi.

Une main rude, puissante, la prend par l'épaule et, dans un mouvement latéral, l'envoie valser sur le divan en cuir vert. Une onde de chaleur émanant du Phoenix agresse Jane tandis qu'il la coince proprement sur le meuble, la coinçant d'une main puissante de côté, protégeant son entrejambe de la  façon du gars que ca lui est déjà arrivé de se faire donner un coup dans les valseuses.


Le regard gris de Dante luit d'une lueur infernale, inhumaine tandis qu'il la fixe dans ses yeux noirs, sans aucune trace d'humanité en ce moment. Exit le gentil proprio, elle a une bête fauve acculée devant elle en ce moment.

Un: Qui t'envoie que je lui fasse la peau à lui aussi? Un sorcier? J'vais le cramer cette fois. Jsuis pas un gosse…  QUI T'ENVOIES!?

Dante penche la tête de côté, se lèche les lèvres nerveusement. La colère monte en lui, irrationnelle… Ce qu'il dit est à moitié cohérent de toute facon.

Deux: Ce qui est pas nuisibles? On devrait tous vous buter… VOUS êtes une nuisance. Tu le dira à ton patron en enfer… j'VOULAIS JUSTE FINIR MA PUTAIN DE VIE TRANQUILLE! Tu voulais mon sang? tiens!

Le militaire s'entaille brusquement la paume avant de lui barbouiller l e cou et le chandail en réappuyant sa main dessus. L'entaille est légère, parce que Dante ne veut pas perdre plus de son précieux liquide que nécessaire. Sa voix est dure, rauque, son regard présage milles morts.


Alors, combien de temps que j'ai avant que tes copains rappliquent pour essayer d'avoir de mes morceaux? Parce que je vais leur faire bouffer leur intestins et je vais manger leur coeur avant. 


PARLE!

Lui hurle t'il, ses plaques militaires et son petit pendentif de pierre brillant doucement dans la lumière du salon et de ses yeux. Ces yeux… Jane peut se sentir comme devant un feu de foyer trop chaud. La main posée sur sa poitrine et la maintenant assise est inconfortable, limite brûlante.


N14-24H


Dernière édition par Dante Corvac le Mar 8 Jan - 21:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas



avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 02/12/2018
Messages : 61

MessageSujet: Re: The revenant - La chasse à l'ours feat Dante Corvac  Mar 8 Jan - 20:43

Jane savait qu’elle soufflait sur les braises de la discorde, mais il lui semblait préférable de le faire avec un extincteur à la main que d’attendre de se découvrir poursuivie par un grand brasier galopant et hors de contrôle. Elle avait prévu une position de replis, elle avait décidé de sa trajectoire de fuite, elle n’avait rien laissé au hasard et elle n’avait surtout pas eu l’inconscience de lui tourner le dos. Sauf que voilà, Dante est rapide à la bousculer et Jane est physiquement restreinte par ses blessures.

- Je suis juste une humaine, personne ne m’envoie et c’est toi mon patron! Argl!!!
Proteste-t-elle quand il la tartine de son sang… Je ne sais même pas ce que t’es!

Pas un vampire… Les vampires ne rigolent pas avec le sang. Pas un sorcier, pas de la manière dont il en parle. Certainement pas un Windigo, elle le saurait depuis longtemps. Un loup solitaire? Meh…

- Arrête! Ça brûle! Tu me fais mal! Tu vois bien qu’il n’y a pas de piège et personne d’autre que moi! Je ne suis pas ton ennemi, je ne suis pas une cible!


Jane se débattait pour lui échapper mais en essayant de ne pas s’agripper à lui. Elle plongea l'abîme de son regard tout noir dans l'incandescence et argumenta une dernière fois:

- T’as dit que tu ne voulais pas me mentir! Que tu ne me menacerais pas!

N.15-24h
Revenir en haut Aller en bas


Phénix

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.sandrachapdelaine.com
Date d'inscription : 16/12/2018
Messages : 113

MessageSujet: Re: The revenant - La chasse à l'ours feat Dante Corvac  Mar 8 Jan - 22:37

Arrête! Ça brûle! Tu me fais mal! Tu vois bien qu’il n’y a pas de piège et personne d’autre que moi! Je ne suis pas ton ennemi, je ne suis pas une cible!

Ah non?...

Claque la voix du militaire, sarcastique à l'os.

Dante inspire bruyamment et expire à fond, tandis qu'elle se débat sous sa poigne. Jane peut sentir la chaleur diminuer et rester à la limite du supportable au fur et à mesure qu'il semble reprendre un certain contrôle sur  lui même.

- T’as dit que tu ne voulais pas me mentir! Que tu ne me menacerais pas!

La lame du couteau du Phoenix transperce le cuir à cinq centimètres du côté de la femme, transperçant le cuir du meuble comme si c'était de la soie. La coupure est nette et franche. Dante l'y enfonce jusqu'à la garde tandis qu'il approche son regard incandescent jusqu'à deux pouces des yeux de Jane, la défiant de lui mentir…  Il l'examine attentivement. Puis se redresse subitement et la laisse seule sur le fauteuil, étourdie. L'air est subitement plus frais, plus respirable. Lui tournant le dos, il traverse le petit appartement et va fermer la porte d'entrée d'un geste brusque, faisant claquer violemment la porte d'acier.

Puis Dante s'y appuie, les bras a hauteur du visage, les ailes de son tatouage semblant s'ouvrir  comme si l'oiseau prenait son envol. Appuyant sa tête sur ses avants bras, il devient ensuite immobile. L'oreille aux aguets, le militaire teste la jeune femme…  Il lui a donné l'arme, il lui donne l'occasion… Si c'est une pétasse de sorcière, il la crame. Si elle attend des renforts, il va entendre le bip des touches d'un cellulaire et il la crame. Si c'est une vampire, elle va le mordre et il la crame… Bref, vous avez saisit le principe.

En gros, les yeux fermés, Dante attend…. qu'elle lui donne une raison de se battre.  

Le phoenix sur son dos semble fixer la chamane d'un air accusateur de son œil de sang. Non il ne la menace pas… Non il ne lui ment pas. .. Qu'elle fasse un SEUL geste hostile et il la bute. Une nuisance ces humains… 

Une simple larme coule le long de sa joue, disparaissant en un volûte de vapeur. Il voulait tellement y croire.

N16- 24H
Revenir en haut Aller en bas



avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 02/12/2018
Messages : 61

MessageSujet: Re: The revenant - La chasse à l'ours feat Dante Corvac  Jeu 10 Jan - 22:04

Rare sont les vrais monstres. Les victimes d’un acte de violence ont souvent en commun de n’avoir pas été entendues par leur agresseur… Parce que l’agression n’est pas une crise délibérée mais plutôt une perte de contrôle.

Dante lui répond encore et alors qu’elle limite les dégats, elle l’entend se rendre maitre de sa respiration. Bien! On va dans la bonne direction! Pense-t-elle un instant avant que son employeur ne défonce le fauteuil.

Jane ouvrit les yeux dans ceux de Dante… Créature… Sans nul doute… Mais laquelle? Les habitats ne sont pas propices à toutes les espèces… Elle évoluait dans les déserts froids et les seules créatures au regard incandescent sont les djinns… Lui? Non, il n’est pas un djinn…

Il serait temps plus tard de découvrir ce qu’il était… S’il ne la tuait pas entre temps.

Si elle prend l’arme, il va entendre la lame glisser contre le cuir. Elle la laissa en place et choisi plutôt la seule autre sorti de cet appartement. Elle l’a vu ce matin alors qu’elle lui enlevait ses sutures… Jane se précipita dans la salle de bain en y entrainant une chaise de la cuisine, elle en cala le dossier dans la porte avant même de mettre la serrure.

- MERDE!

Pourquoi cette fenêtre était-elle si petite… Enfin… C’est une chance… Jamais Dante n’arrivera à croire qu’elle va réussir à se faufiller par là. Il prendra son temps… Ça lui donnera du temps… Et peut-être se calmera-t-il entre temps.

Jane grimpa sur le rebord du bain et ouvrit la fenêtre.

- FUCK!!

Elle redescendit et souleva le couvercle du réservoir de la toilette avant de remonter sur son perchoir.

BANG! BANG!! PAKLOW! BANG!!!

Jane entreprit de défoncer la fenêtre et son encadrure pour se faire de la place. Elle connaissait la taille de son cul et savait quel dégagement était nécessaire.

BANG!

Il y eut l'odeur d'abord... Ça sent le roussit... Elle ne s'arrêta pas de frapper mais se retourna pour voir la poignée fondre... Ah bon? Changement de plan...

Jane, le pied léger, grimpa rapidement sur le comptoir de la salle de bain et se fit le plus petite qu'elle pu, dissimulée dans l'angle. Elle le laissa venir, sans un bruit, lui laissant croire qu'elle avait malgré tout réussi à passer.

Et sitôt que Dante réussi à franchir le barrage, elle lui fracassa le couvercle de la toilette sur la tête. Le tuer? Come on, il a bien survécu à cet ours, non?

VLAM!

Dante s'effondra au sol en terminant de cramer le linoléum... Jane descendit de son perchoir et ouvrit la douche téléphone pour éteindre l'incendie. Le sens pratique du chasseur... Elle le traîna ensuite dans sa chambre en le tirant par une jambe et réussi à le remorquer jusqu'à son lit...

- Avoir su que t'étais si lourd, j'aurais insisté pour que tu laisses le matelas sur le plancher ce matin... T'as avalé une enclume ou quoi? fit la métisse avec une touche de rancoeur.

Dante se réveilla avec le jus d'un de ces immondes plats congelé qu'il lui avait proposé pour dîner qui lui coulait dans les cheveux.

- J'ai pas pris la peine de t'attacher... Je me suis dit que tu ferais facilement cramer n'importe quoi si t'arrivais à faire fondre une poignée de porte. Elle haussa les épaules. La seule créature que je connais à laquelle tu pourrais correspondre est un forgeron dans une forêt noire de conte de fée... Et c'est une créature très méchante alors j'ai du mal à y croire....

N.17-48h
Revenir en haut Aller en bas


Phénix

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.sandrachapdelaine.com
Date d'inscription : 16/12/2018
Messages : 113

MessageSujet: Re: The revenant - La chasse à l'ours feat Dante Corvac  Ven 11 Jan - 0:41

Dante l'entend retraiter dans la salle de bain. Quand même perplexe, il regarde son couteau toujours dans le fauteuil. Un bon point pour l'humaine, mais qui dit qu'elle n'est pas partie s'embarrer avant d'appeler du renfort? Le militaire de s'approcher de la salle de bain et de poser son oreille sur le battant. Il entend le bruit du couvert de réservoir qui se fait soulever, il hausse les sourcils, de plus en plus perplexe.

BANG! BANG!! PAKLOW! BANG!!!

Avant de se froncer violemment, se rejoignant presque. Ah non, tu t'en ira pas toi… Jouant des doigts, Dante allume une flamme… une belle flamme compacte qu'il envoie directement sur la poignée… Jouant de main de maître, il fait fondre le métal, avant de recommencer à s'énerver devant le brusque silence ambiant de l'autre côté. Il commence a faire flamber la porte avec. Mais Dante s'en tape.

Il veut savoir si elle s'est poussée, si il doit fuir encore pour sauver sa peau.

Aussi un violent coup de pied arrache la porte a demi de ses gonds, et fracasse la porte enflammée sur la porcelaine de la salle de bain. l'air glacial l'assaille. La pièce est vide. Un homme en proie à l'émotion devient imprudent peu importe sa formation. Avançant dans la salle de bain, Dante a subitement un éclair de douleur sous forme de porcelaine blanche… Puis, le noir…

Milles cloches d'églises résonnent en même temps dans sa boite crânienne. un truc dégoulinant et puant dans ses cheveux. d'un geste lourd, Dante l'enlève de là. Retour a la case départ. Il soupire… quel cauchemar! Il s'est battu avec Jane dans son rêve… Il grogne de douleur…

J'ai pas pris la peine de t'attacher... Je me suis dit que tu ferais facilement cramer n'importe quoi si t'arrivais à faire fondre une poignée de porte. La seule créature que je connais à laquelle tu pourrais correspondre est un forgeron dans une forêt noire de conte de fée... Et c'est une créature très méchante alors j'ai du mal à y croire....


Il grogne sourdement…

Ptain, j'ai dit a matin que j'étais pas wolverine… Quels morceaux que tu as pris? jte les laisse et fout moi la paix… Et non…

Il s'arrête un moment, essaye d'Ouvrir les yeux, mais milles étoiles dansent. milles clous entrent dans son cerveau. Ca fait mal!

Eteint cette lumière!


Une fois dans le noir, il y a un moment infini de silence , puis d'une petite voix.


Tu sais vraiment pas? Pourquoi tu me chasse alors?

N1? - 24H


Dernière édition par Dante Corvac le Lun 14 Jan - 23:36, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas



avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 02/12/2018
Messages : 61

MessageSujet: Re: The revenant - La chasse à l'ours feat Dante Corvac  Ven 11 Jan - 21:42

Jane voulait être bien certaine de ne pas rater cette occasion… Sa vie en dépendait probablement et elle ne se sentait pas prête à rejoindre le monde des esprits. Il lui restait des choses à vivre… Avec Trevor, pour commencer. Aussi frappa-t-elle pour ne pas le rater, déterminée à ne pas devenir un fait divers.

À le voir étendu sur le lit, elle eut néanmoins des remords… Assez pour lui trouver quelque chose de glacé à mettre sur sa blessure. Mais tout de même certaine d’avoir agi au mieux alors qu’elle fouillait dans ses tiroirs pour se trouver un tshirt qui n’était pas couvert de sang… Elle eut pitié de lui et ferma la lumière lorsqu'il se réveilla.

- Non, je sais vraiment pas! J'ai pas l'habitude de poser des questions auxquelles je connais déjà les réponses.

Pourquoi? Pourquoi le sang? Pour quelle créature le sang avait-il de l’importance? Il faudrait qu’elle demande à Trevor. Il avait aussi parlé de prendre ses morceaux. Comme le dépecer?

- Tu es dans l’erreur… Je chasse ce que je mange ou ce qui est nuisible. Alors sauf si tu persistes à essayer de me faire du mal… Et je tiens à te faire remarquer que pour le moment, c’est moi qui gagne… Je te suis supérieure, surtout que je ne suis qu’une toute petite humaine…

Jane n’était en rien vulnérable. C’était une survivante.

- Tu veux que je te le prouve?? dit-elle d'un ton dont il aurait vraiment du se méfier.

Elle saisi l'interrupteur et flasha la lumière répétitivement, selon absolument aucun rythme.

- Allez, dis-moi ce que tu es et j'arrête de te torturer... Je t'assure que j'ai de l'imagination, je suis capable de comprendre... Je suis également capable de te terrasser...


N19 -24h


Dernière édition par Jane Sgidaa Kaw le Sam 12 Jan - 21:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas


Phénix

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.sandrachapdelaine.com
Date d'inscription : 16/12/2018
Messages : 113

MessageSujet: Re: The revenant - La chasse à l'ours feat Dante Corvac  Ven 11 Jan - 22:16

Tu es dans l’erreur… Je chasse ce que je mange ou ce qui est nuisible. Alors sauf si tu persistes à essayer de me faire du mal… Et je tiens à te faire remarquer que pour le moment, c’est moi qui gagne… Je te suis supérieure, surtout que je ne suis qu’une toute petite humaine…

Le mal de crâne l'empêche de réfléchir convenablement… Dante grogne sourdement tandis qu'il essaye de s'asseoir mais sans succès. Putain, elle l'a frappé avec une enclume ou quoi?

Elle saisi l'interrupteur et flashe la lumière, selon absolument aucun rythme. La salope! Dante essaye de se couvrir les yeux, mais  même derrière sa paume, il sent les éclats de lumières le darder comme autant d'aiguillons venimeux.


- Allez, dis-moi ce que tu es et j'arrête de te torturer... Je t'assure que j'ai de l'imagination, je suis capable de comprendre... Je suis également capable de te terrasser...


Il est capable d'en prendre… On l'a brûlé, noyé, fusillé, arraché des morceaux, disséqué sacrifié… mais la torture de Jane est la plus cruelle de toute. une torture psychologique, qui ne laisse aucune trace…. Contre ca, il est sans défense… comme un bébé. C'est étonnant ce qu'on devient fragile quand on est en face d'une pure perfidie. Mais, il faut lui donner ça a Dante, il résiste.


Arrête!


Et, il l'entend respirer, il l'entend ricaner… La mauvaise joueuse… Et, sonné comme il est, Dante tente de se lever, mais ile st aussitôt assailli par une volée machiavélique de flashage de lumière qui le fait essayer de se fusionner avec le matelas avec un cri de douleur. Dante ne sais pas combien de temps elle fait ca. Pour lui, ca dure une éternité…

Non mais arrête par pitié!

Chaque coup de lumière est comme un coup de massue sur la nuque… C'est pas cher, ce n'est pas forçant pour le bourreau. Elle ne lâchera pas. Teigneuse humaine.

j'suisunputaindephoenixsitarretepastotudesuitejetejurequejetecramecalvaire!!!!


En fait, il en serait bien incapable…. La migraine monstre qu'il se tape l'empêche de bien voir… Commotion cérébrale au minimum, il lui faut encore quelques heures au minimum….

Dormir et se remettre, ensuite viendra le remord d'avoir craché le morceau.
Et l'inquiétude de savoir ce qu'elle fera de cette capitale information, de ce qu'elle fera avec ce pouvoir qu'elle a maintenant sur lui. Parce que le savoir est le pouvoir…


Et dite qu'il voulait juste une fin de cycle peinarde!

n-20
Revenir en haut Aller en bas



avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 02/12/2018
Messages : 61

MessageSujet: Re: The revenant - La chasse à l'ours feat Dante Corvac  Sam 12 Jan - 23:06

Il y a une nette différence entre Lee et Jane, bien qu’il s’agisse d’une seule et même humaine. Chasseuse, mais avec de la personnalité! Elle avait un moralité curieusement élastique. Elle abandonna l’interrupteur le temps d’aller se mouiller une débarbouillette dans la salle de bain pour se torcher le cou…

- C’est vraiment dégueulasse ton truc tu sais… Ne me refais jamais ça!
Exigea-t-elle avec autorité.

Parce que maintenant la douche était un peu hors d’usage… Enfin…  Il y aura un petite nettoyage à faire, trois fois rien…

- Alors t’es un phoenix comme fumseck dans Harry Potter? Tu peux te consumer comme l’autre poulet? Et tes larmes peuvent guérir n’importe quoi?


Elle l’examina avec une empathie certaine… Non, probablement pas… Ou alors ses pouvoirs n’agissaient pas sur lui-même…

- Non, t’es pas ce genre là…
répondit-elle elle-même à la question.Si t’as pu faire fondre la poignée de porte, tu aurais pu me carboniser aussi et c’est ça la chaleur que j’ai senti…

Elle s’étira le coup pour voir le thermostat… humm… D’accord…

- Alors maintenant que t’as compris que je suis plus forte que toi et que je ne te veux aucun mal bien que je suis bien consciente que nous sommes différents… Est-ce que je peux te reposer la question? Pourquoi tu as peur et qu’est-ce que tu as l’intention de faire à ce sujet? Tu as peut-être besoin d'y réfléchir...


N21 -48h
Revenir en haut Aller en bas


Phénix

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.sandrachapdelaine.com
Date d'inscription : 16/12/2018
Messages : 113

MessageSujet: Re: The revenant - La chasse à l'ours feat Dante Corvac  Dim 13 Jan - 20:34

Si t’as pu faire fondre la poignée de porte, tu aurais pu me carboniser aussi et c’est ça la chaleur que j’ai senti…

Ah bien bravo Sherlock! On devrait lui donner un Tardis à celle là… Les humains... Immobile, silencieux sous cette débauche de conneries en vrac, Dante espère pouvoir feindre l'inconscience ou le sommeil. 


- Alors maintenant que t’as compris que je suis plus forte que toi et que je ne te veux aucun mal bien que je suis bien consciente que nous sommes différents… Est-ce que je peux te reposer la question? Pourquoi tu as peur et qu’est-ce que tu as l’intention de faire à ce sujet? Tu as peut-être besoin d'y réfléchir…



Le mal de tête disparait un peu, peut être n'est il pas commotionné après tout. Mais il est piqué au vif par la pique de la chasseuse.

T'es pas plus forte que moi, tricheuse…


Dans le noir, le militaire cligne des yeux…


Ensuite j'ai peur de finir en rat de laboratoire…Voilà c'est dit, tes contente? 


Pourquoi ne pas développer? Non, ce n'est pas des affaires  de Jane ses cycles de torture, d'expérimentations, de rituels… Ca, ses cauchemars, n'appartiennent qu'à lui et il faudra les lui arracher de la cervelle à coup de magie pour que il en parle. Non, cette phrase est bien, très bien même. Le genre de phrase qui veut tout dire, sans trop entrer dans les détails… Ca va suffire. Oui, si elle lui avait voulu du mal, elle aurait dessiné ce putain de glyphe et aurait rameuté ses copains. Il frissonne d'appréhension.

Et toi, tu es une des raisons de pourquoi je ferme ma gueule et que je parle à personne… Ce que tu sais pas te fait pas mal.

Dans le noir, il relève le menton, fier. Jane peut voir deux légères lueurs émaner des prunelles du militaire.


Mais maintenant que tu sais, TOI, tu va faire quoi? De ta réponse dépend la mienne… Quelle garantie que j'ai que tu va fermer ta gueule?


L'idée de quitter RossCreek au plus vite avant que d'autres personnes ne l'apprennent s'implante en lui. Même si ca ne lui plait pas, il devra peut-être s'en aller… Dante ne sait pas la quantité de créatures qui ont été, comme lui, attirées ici. Mais il essaye de ne plus tuer… Il essaye très fort.

N22-24H
Revenir en haut Aller en bas



avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 02/12/2018
Messages : 61

MessageSujet: Re: The revenant - La chasse à l'ours feat Dante Corvac  Lun 14 Jan - 21:15

- Oui j’ai triché… Mais le résultat est là : j’ai gagné et ça ne me motive pas vraiment à suivre les règles, non? Quelles règles de toute manière? Fit la métisse en cranant outrageusement. Je ne suis pas une scientifique, je suis une mythique, une shaman et une artiste… Je chasse principalement pour la subsistance. La seule chose qui puisse m’intéresser chez toi, c’est le salaire du boulot et peut-être te piquer des plumes… Et je suis désolée, mais je n’en voit pas tellement…

C’était très décevant en fait… Il n’avait aucun signe distinctif… Ni dans l’apparence, ni dans l’attitude… Peut-être dans l’Attitude, en y réfléchissant…

- Sauf que je l’ai deviné… Facilement… Je n’ai pas cherché à savoir; c’était une évidence. Alors tout dépend de TA réponse… C’est toi qui a peur. C’est toi qui m’a menacé, qui m’a bousculé, brutalisé, qui m’a agressé. C’est moi la victime!!! Et je ne te dois aucune garantie!


Ce ton vibrant, ce cœur sauvage.

- Dans l’immédiat je vais faire l’inventaire des extincteurs, changer les piles dans les détecteur de fumée, mettre le combustible à l’abri faire l’achat de quelques bâche ignifuge et évaluer les sorties de secours.
Elle regarda autour d’elle. Il est hors de question que je remette les pieds dans cet immonde clapier… C’est dangereux. Je n’aurais jamais pu passer par cette fenêtre…

Et passant soudainement à un ton sérieux.

- C’est moi l’humaine. C’est moi qui est fragile. Ce que je te demande, c’est de statuer si je dois avoir peur de toi! Je me fie à ta parole.


Parce que Jane ne serait jamais une victime. Elle ne laisserait pas non plus quelqu’un d’autre être sa victime. Et s’il était dangereux, il devenait une nuisance et Jane chassait les nuisances. C’était explicite.


N23 - 48h
Revenir en haut Aller en bas


Phénix

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.sandrachapdelaine.com
Date d'inscription : 16/12/2018
Messages : 113

MessageSujet: Re: The revenant - La chasse à l'ours feat Dante Corvac  Lun 14 Jan - 22:39

Wais, elle peut le chasser… Elle peut faire bien des choses. Dante aussi peut en faire, des bien pire.

Sauf que je l’ai deviné… Facilement… Je n’ai pas cherché à savoir; c’était une évidence. Alors tout dépend de TA réponse… C’est toi qui a peur. C’est toi qui m’a menacé, qui m’a bousculé, brutalisé, qui m’a agressé. C’est moi la victime!!! Et je ne te dois aucune garantie!

Au ton vibrant, au coeur sauvage répond le ton sauvage d'un coeur vibrant.

Si j'avais voulu te faire mal j'aurais pas glandé et tu le sais… Comme tu sais que je sais exactement ou et comment frapper pour tuer.  Je plaide l'invasion de domicile j'ai juste voulu chasser une fille qui défonce toutes mes portes. En une semaine t'es passé de dans mon garage à sous mon plumard.  Tu n'es pas une victime, arrête moi ton numéro. Tu es une sale petite perfide, tricheuse sournoise et fouineuse. Tu exige de moi ce que tu n'es pas prête à me donner…  C'est pas de même que ca marche Jane, je ne donnerai rien sans avoir rien en retour, no way!


Je l'ai déjà trop fait. Termine t'il mentalement, au souvenir des morceaux qu'il s'est fait arracher. Cauchemars récurrents depuis son enfance… Il a appris à vivre avec à défaut de les apprécier. Avec un léger grognement, il se lève et s'approche de ce qu'il sait désormais être une chasseresse. Terme qu'il préfère à chasseuse, c'est plus poétique. Et il allume la lumière, voulant voir les yeux noirs… lire en eux.

Dans l’immédiat je vais faire l’inventaire des extincteurs, changer les piles dans les détecteur de fumée, mettre le combustible à l’abri faire l’achat de quelques bâche ignifuge et évaluer les sorties de secours. Il est hors de question que je remette les pieds dans cet immonde clapier… C’est dangereux. Je n’aurais jamais pu passer par cette fenêtre…

J'te rassure, ya une porte et des fenêtres qui s'en viennent. C'était déjà prévu. Je me suis fait ramasser par l'inspecteur municipal et j'ai une semaine pour me conformer… J'en profiterai pour remplacer la fenêtre cassée. Mais ce n'est pas le sujet.

Dit il d'un ton calme, devant la métisse… Il  et plisse les yeux. Malgré la douleur, Dante veut ne rien manquer de son expression.

C’est moi l’humaine. C’est moi qui est fragile. Ce que je te demande, c’est de statuer si je dois avoir peur de toi! Je me fie à ta parole.

Il la regarde intensément.

Je n'ai que ma parole à donner anyway. Je peux te garantir que tant que tu ne fera pas d'actions hostiles à mon égard, tant que tu garde ce que je suis pour toi, tu n'aura rien à craindre de moi. Si ca s'évente, tu auras alors tout à craindre de moi. Et je le saurai, t'es la seule humaine de la planète à savoir. Tu es tout sauf fragile… Arrête tes salades tant qu'à y être. Je te donne ma parole et je ne fais jamais rien de ce genre à la légère. Jane Sgidaa Kaw, es tu une femme de parole? Puis je mettre ma vie entre tes mains sans crainte?

Une main se tend, symbole de trêve, de paix.

24- 24H
Revenir en haut Aller en bas



avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 02/12/2018
Messages : 61

MessageSujet: Re: The revenant - La chasse à l'ours feat Dante Corvac  Sam 19 Jan - 22:38

Un point pour lui…

Lorsqu’elle lui avait révélé sans ambages qu’elle savait, il avait cherché à lui faire peur, pas à la tuer… Compte tenu qu’elle l’avait peut-être effectivement bousculé, il le prenait assez bien. Sauf qu’elle avait été purement honnête, s’était montrée intelligente et habile.

Le regard de Jane était noir mais pas opaque. Il était noir comme peut l’être une superposition de noir. La lumière qui s’y reflétait donnait l’impression de venir de l’intérieur, comme une ronde d’étoile qui tourbillonne dans un ciel noir. Des éclats de lumière…

- Est-ce que tu me menaces?


Elle inclina la tête sur le côté et baissa les yeux sur la main tendue.

- Soit…
Elle prit la main de Dante dans la sienne. Tu ne peux pas vraiment mettre ta vie entre mes mains parce que tu es un phénix et que tu ne meurs pas… Et je suis fragile… Quoi que tu puisses en penser.

Jane jeta un œil à sa montre. Old style, avec des aiguilles…

- Trevor est en retard…
déclara-t-elle. Habille-toi, il faut que tu me reconduises à mon rendez-vous…

N25 - 1 semaine
Rp terminé
Revenir en haut Aller en bas




Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: The revenant - La chasse à l'ours feat Dante Corvac  

Revenir en haut Aller en bas
 
The revenant - La chasse à l'ours feat Dante Corvac
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Moi je chasse pas comme vous, je chasse les ingrédients (feat Luciole)
» Mission Rang B : A la chasse au gros gibier ! [Feat. Samui Kakeshuou Vs Hyô Rena & Kamejirô ]
» Réveil pour la chasse ! [PV Plume]
» Tableau de chasse des crânes
» Chasse aux corbeaux [pv : Tyzy]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
R O S S C R E E K ஃ :: Sujets archivés-
Sauter vers: