AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Ross Creek vous a ouvert ses portes le 23 mars 2018. La petite ville vous attend.
Submergez-nous dans votre créativité !
Nous tenons à vous remercier chers membres de nous être fidèles.
Sans votre support et votre chaleurosité, le forum ne serait pas ce qu'il est. Merci !

Partagez | 
 

 Need to meet, to talk, to know each other [Pv Nathan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant


Cerbère

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 17/06/2018
Messages : 551

MessageSujet: Need to meet, to talk, to know each other [Pv Nathan]  Jeu 3 Jan - 14:28

Need to meet, to talk, to know each other

Je tenais mon téléphone en main, observant le message que m’avait envoyé Nathan. Ce message qui me donnait son accord pour me dire qu’il était libre pour qu’on se voit toute la journée. Je n’avais pas réussi à dormir depuis ce moment. Moi qui étais une grande insomniaque depuis des années, ça ne me changeait pas. Mais avec le choc que j’avais ressenti en découvrant que mon frère était vivant, et le bonheur qui avait suivi également. Puis j’avais passé le reste de la journée seule, juste avec mes pensées, et mes souvenirs. J’avais passé mon temps à tourner en rond, à culpabiliser comme toujours, après tout, je n’avais jamais fait de recherches sur mon frère, j’avais accepté ce que m’avait dit les policiers. Si seulement j’avais fait plus de choses pour le retrouver, si je ne les avais pas cru… Si j’en parlerais à Kait, je sais très bien qu’elle me dirait que je n’avais que huit ans, que j’étais traumatisée, qu’est-ce que j’aurais pu faire ? Je le savais très bien, mais je ne pouvais pas m’empêcher de penser à tout ça.

Au final, je m’étais enfin décidée à aller chez mon frère, m’étant de côté toutes mes pensées, tous mes doutes pour le voir. Entre la culpabilité dévorante, et la joie incommensurable de le retrouver… Je ne savais plus où donner de la tête. Et puis, avec ce qu’il m’avait dit lorsqu’on s’était séparé hier… Je t’aime. Ca avait l’air si naturel pour lui, si facile de dire ça, mais pas pour moi. Je n’avais pas été capable de lui répondre, ni même de prononcer un mot supplémentaire. La dernière fois que j’avais prononcé ces mots, c’était à lui, dans ces ruines, dans cette neige teintée de sang, son corps dans mes bras. C’était la dernière fois que je l’avais dit, et plus jamais je n’avais été capable de les prononcer. Je n’avais pu que le regarder, les larmes aux yeux alors que je le regardais partir et que j’avais peur que ce soit la dernière fois que je le vois.

Mais ce n’était pas la dernière fois. La preuve, je me trouvais devant son immeuble, à stresser, ne sachant pas trop comment je devais réagir en le voyant. Je n’allais pas lui sauter dans les bras comme une enfant non ? Ou encore fondre en larme ? Ouais, aucun des deux étaient mon genre, mais j’étais totalement instable et sans aucune maitrise de mes émotions actuellement. Encore moins devant mon frère je crois bien. Bon… Je verrais bien lorsque je serais devant lui. La porte s’ouvrit, et je montais jusqu’à l’étage indiquée, trouvais la porte. J’appuyais sur la sonnette, sentant l’angoisse serrer mon ventre encore plus forte. Je me mordis la lèvre alors que la porte s’ouvrait sur Nathan. Un sourire étira mes lèvres dès que mes yeux se posèrent sur lui.

Salut Nathan, dis-je en souriant.

Je l’observais, hésitante entre lui faire la bise, lui serrer la main, le prendre dans mes bras.

Désolé, je suis pas vraiment très douée pour… Tout ça, finis-je par ajouter face à mes doutes, passant une main nerveuse dans mes cheveux.

Ouais, j’étais vraiment pas douée, mais alors pas du tout. Incapable d’exprimer mes sentiments, ou de m’engager dans une quelconque relation sérieuse parce que j’étais trop effrayée de perdre ou tout autre chose.

C’est cool que ta tutrice t’es donné un jour de congé.

Il m’invita à entrer dans son appartement, que j’observais, curieuse de découvrir son monde, et ne me sentant pas tout à fait à l’aise ici. Ou dans cette situation que je ne maitrisais pas du tout. Bon sang, moi et les sentiments…

Codage par Libella sur Graphiorum


N.1
Revenir en haut Aller en bas

En ligne
Loup-garou

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 12/11/2018
Messages : 92

MessageSujet: Re: Need to meet, to talk, to know each other [Pv Nathan]  Jeu 3 Jan - 16:06


   

   
Need to mett, to talk, to know each other
feat. Ellana
Nathan avait manqué de se jeter au cou de sa tutrice lorsqu'elle lui avait accordé la journée du lendemain pour la passer avec sa grande sœur ; s'il n'avait pas précisé les détails pour demander sa journée, il s'était contenté de dire que c'était pour des retrouvailles avec sa famille perdue de vue. Sans être totalement la vérité, ce n'était pas un mensonge non plus, et il s'était dépêché d'envoyer un message à Ellana, avec son adresse, pour lui dire que c'était bon et qu'il avait hâte de la retrouver.

La soirée et la nuit qui précédèrent ce jour tant attendu, Nathan eut toutes les peines du monde à trouver le sommeil ; même les exercices de respiration que sa tutrice lui avait conseillés pour se détendre en cas de stress n'y firent pas grand-chose. Bon, d'accord, c'était pour se préparer aux plaidoiries, pas pour recevoir sa sœur, mais quand même...


Et puis zut. Tant pis pour la nuit blanche, il préférait de loin penser au long moment qu'il allait passer avec Lana. Probablement l'un des meilleurs moments de sa vie, voire le meilleur moment. Après une nuit effectivement blanche, il était étrangement en forme, quoiqu'appréhendant un peu la journée qui allait se passer. Qu'allaient-ils se raconter ? Comment et qu'est-ce que Lana avait fait durant dix-huit ans ? Tant de questions auxquelles Nathan allait avoir la réponse d'ici peu...

L'heure fatidique arriva alors que Nathan tournait en rond dans son appartement après une douche chaude et l'enfilage d'un jean et d'un T-shirt à manches courtes. Dès qu'il entendit la sonnette, il rejoignit la porte en deux enjambées et l'ouvrit, révélant une Ellana un peu stressée mais sincèrement contente de le voir alors qu'elle le saluait. Il nota qu'elle hésitait, puis sourit lorsqu'elle déclara :

Désolé, je suis pas vraiment très douée pour… Tout ça.

Pas de problème, on ira par étapes, répondit-il en s'effaçant pour la laisser entrer, avant de vérifier qu'il n'y avait personne dans le couloir et de la refermer.

Se dirigeant vers la cuisine pour préparer de quoi se sustenter rapidement pendant la discussion, il entendit Ellana lancer :

C’est cool que ta tutrice t’es donné un jour de congé.

Ma tutrice est cool, franchement je suis content qu'elle ait accepté de me prendre en stage pour mon diplôme... Installe-toi, je nous prépare de quoi grignoter, je prépare du chocolat pour nous deux si tu veux.

Lui aussi essayait de cacher ses émotions, mais il était d'un naturel qu'il était difficile de brider, même pour lui ; il était tellement heureux et tellement angoissé d'apprendre ce que Lana avait pu faire en dix-huit qu'il en tremblait un peu.


by NYXBANANA


N.2 - 24h
Revenir en haut Aller en bas


Cerbère

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 17/06/2018
Messages : 551

MessageSujet: Re: Need to meet, to talk, to know each other [Pv Nathan]  Jeu 3 Jan - 19:37

Need to meet, to talk, to know each other

Bien que j’aie retrouvé quelques relations avec Ryan suite au noël passé ensemble, je l’avais prévenu que je ne serais pas disponible cette journée. Je ne lui avais pas dit pourquoi exactement, seulement que ce n’était pas grave, que je n’avais aucun problème. Je ne voulais pas l’inquiéter, mais je ne souhaitais pas répondre à ses questions pour le moment. Comme je ne souhaitais pas répondre aux questions de Kait, et qu’elle n’avait rien su de tout cela malgré notre rencontre. Je voulais garder tout cela pour moi pour l’instant. C’était une nouvelle trop importante, trop bouleversante pour que je veuille le partager avec quelqu’un pour le moment. Je savais pourtant que c’était important que je leur dise, et je finirais par le faire. Un jour. Mais pas tout de suite. Pour l’instant je souhaitais profiter de mon frère, juste lui et moi, sans aucune interférence. En fait, j’angoissais de ce que j’allais lui dire sur ma vie, après tout ce que j’avais vécu, fait. J’étais une chasseuse après tout, et je n’étais plus humaine, et… Et merde. J’espérais sincèrement qu’il ait eu une vie bien meilleure que moi oui…

J’avais un peu peur de mon apparence, ce qui m’agaçait mais bon… J’étais angoissée, et sur tout actuellement. Une simple douche, tentative de dresser ma chevelure rousse, un jean près du corps, mes chaussures militaires, et un pull léger avec mon manteau par-dessus. Et me voilà devant sa porte, et devant Nathan. Je fus contente de voir qu’il semblait compréhensif face à mon manque de sociabilisation, et me fis entrer. Je suivis Nathan dans la cuisine, mes yeux posés sur les lieux autour de moi. Bon, mes réflexes de militaire prenaient le dessus et je cherchais les moyens de sortir, d’attaques, de défenses, tout ça.

Ca fait longtemps que tu es en stage chez elle ? Oui, je veux bien un chocolat. Faut dire que je suis pas très fan de café.

Je le regardais faire, et, me trouvant un peu trop envahissante, je me détournais, partant poser mon manteau sur une chaise pour m’asseoir sur le canapé. Les mains moites, je les frottais sur mon pantalon, essayant de me reprendre. Je sentais que je n’étais pas la seule dans cet état. Entre joie et angoisse.

Mon frère arriva avec nos boissons en main, et me tendit la mienne. Je saisis la tasse, m’appuyant sur le canapé.

C’est plutôt sympa chez toi, tu es ici depuis longtemps ? Ouais, comme entrée en matière, il y avait mieux. Beaucoup mieux. Et tu as bientôt fini tes études, dans la défense des innocents c’est ça ?

Oui, il y a toujours mieux. Aucune idée, je suis nulle. Je laissais échapper un rire nerveux, bougeant légèrement sur le canapé, puis finis par boire une gorgée, préférant soudainement m’intéresser au contenu de ma tasse. Je laissais échapper un soupir déçu au bout de quelques secondes, posant ma tasse sur mes genoux.

Bon sang… Je suis vraiment pas douée. Génial comme première impression de ta sœur pas vrai ? Je levais les yeux vers lui, tentant un sourire un peu jaune. J’espère ne pas trop te décevoir.

Ouais non, je ne voulais pas décevoir mon frère, et je risquais de le faire, comme toujours avec tous ceux côtoyant ma vie.

Codage par Libella sur Graphiorum


N.3 - 24h
Revenir en haut Aller en bas

En ligne
Loup-garou

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 12/11/2018
Messages : 92

MessageSujet: Re: Need to meet, to talk, to know each other [Pv Nathan]  Jeu 3 Jan - 22:39


 

 
Need to mett, to talk, to know each other
feat. Ellana


S'approchant de la cuisine pour préparer les boissons chaudes, Nathan laissa sa soeur regarder son appartement alors qu'elle lançait :

Ça fait longtemps que tu es en stage chez elle ? Oui, je veux bien un chocolat. Faut dire que je suis pas très fan de café.

Quelques mois, mais j'ai l'impression que j'y suis depuis hier tellement c'est cool. Et deux chocolats, deux !, répondit Nathan dans un rire avant de se mettre en cuisine et de préparer les deux chocolats, laissant Lana s'installer au mieux dans le canapé du salon avant de la rejoindre quelques instants plus tard, les deux boissons dans les mains dont une qu'il lui tendit. Alors qu'elle réceptionnait la sienne, Lana demanda pendant que son frère s'installait à côté d'elle :

C’est plutôt sympa chez toi, tu es ici depuis longtemps ? Et tu as bientôt fini tes études, dans la défense des innocents c’est ça ?

Mais Nathan ne répondit pas tout de suite, son regard bleu posé sur sa sœur qui, décidément, trahissait un certain stress quant à l'idée de passer la journée avec lui. Mais lui non plus ne savait pas trop comment être avec elle : très câlin, comme il l'avait été la veille, ou plutôt distant en attendant qu'elle fasse le premier pas pour ne pas la brusquer ? Il eut un léger sourire un peu triste lorsqu'elle reprit :

Bon sang… Je suis vraiment pas douée. J’espère ne pas trop te décevoir.

Oh non, tu ne me déçois pas, songea Nathan en buvant une gorgée de chocolat avant de poser sa tasse et de prendre les mains de Lana dans les siennes, la regardant droit dans les yeux avant de souffler :

Je ne sais pas encore ce que tu as fait pendant dix-huit ans pour te renfermer comme ça, mais ce n'est pas grave. On a tout le temps devant nous pour réapprendre à nous connaître, et toi à te lâcher. Sois celle que tu aurais dû être et qui est probablement enfouie quelque part là-dedans, touchant le coeur d'Ellana, tu ne crains rien avec moi...

Et il lui adressa un sourire des plus sincères ; elle devait savoir qu'elle était en paix dans cet appartement, qu'elle pouvait être celle dont Nathan se souvenait un peu avant le trou noir. Une jeune fille enjouée qui aimait être avec son frère...
by NYXBANANA


N.4 - 24h
Revenir en haut Aller en bas


Cerbère

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 17/06/2018
Messages : 551

MessageSujet: Re: Need to meet, to talk, to know each other [Pv Nathan]  Ven 4 Jan - 0:39

Need to meet, to talk, to know each other

Quelques mois alors qu’il se trouvait ici… Et elle ne l’avait jamais croisé… Qui sait, peut-être s’étaient-ils aperçus au poste, sans s’attarder sur la vision de l’autre. De ma part, ce ne serait pas surprenant du tout, puisque je fuyais assez régulièrement le poste, mise à part pour passer du temps avec mon partenaire sur une enquête. Il n’avait probablement jamais travaillé sur une enquête que nous avions résolue. Et puis, même en tant qu’avocat, il ne devait pas passer régulièrement au poste, ce n’était pas son lieu de prédilection.

Je souriais doucement face à son bonheur qu’il affichait sans mal, contrairement à moi qui était sombre. Son regard scrutateur, interrogatif, me fixait, ne réussissant pas à me lâcher. J’essayais de combler le vide de la conversation, mais la gêne restait, et j’ignorais quoi faire, quoi dire, comment me comporter. Il ressemblait à ce garçon que je connaissais il y a longtemps, alors que moi… J’étais très différente des quelques souvenirs qu’il devait avoir de moi. Je suis désolée Nathan… Oui, je l’étais vraiment, de ne pas correspondre à ses attentes, à ses souvenirs.

Pour éviter une catastrophe malencontreuse, je posais la tasse sur la table basse, me tournant vers mon frère lorsqu’il vint saisir mes mains. Je plongeais mes yeux dans les siens, ses paroles touchant mon cœur fragilisé par tout ceci. Je sentis quelques larmes naitre au coin de mes yeux, que je me dépêchais d’essuyer.

« Excuse-moi… J’ai pas vraiment l’habitude de gérer tout ça, je suis même plutôt du genre à cacher mes sentiments depuis tout ce temps, et me méfier de tout le monde. Me laisser aller, et être la jeune fille dont tu peux te rappeler, je suis pas sur que ce soit possible. »

Je fermais les yeux un instant, prenant une profonde inspiration pour me ressaisir. C’est mon frère, je n’ai rien à craindre de lui, mais mes capacités de chasseuse sont toujours là, toujours à se méfier de tout le monde. Je finis par rouvrir les yeux, les posant sur lui, étirant un sourire.

« Mais je vais faire de mon mieux, c’est que c’est pas tous les jours que mon frère revient à la vie pour me faire coucou et me rendre compte qu’il est avocat. Enfin bientôt. » Je secouais doucement la tête, laissant échapper un léger rire. « Et puis toi aussi, tu ne crains rien. Et tu peux te comporter comme tu as envie, ne t’inquiète pas, je risque pas de te fuir. »

Non, cette fois je ne comptais pas fuir ce bonheur qui m’arrivait, j’essaierais de le prendre à bras le corps et ne plus le lâcher. Certainement pas mon frère.

« Même si je t’avoue que ça me fait assez bizarre que mon adorable petit frère mesure vingt bons centimètres de plus que moi, et soit deux fois plus larges d’épaules que moi »

Un rire m’échappa face à cette réflexion. Et pourtant j’étais plutôt larges d’épaules pour une femme à cause de mon entrainement.

Codage par Libella sur Graphiorum


N.5 - 24h
Revenir en haut Aller en bas

En ligne
Loup-garou

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 12/11/2018
Messages : 92

MessageSujet: Re: Need to meet, to talk, to know each other [Pv Nathan]  Ven 4 Jan - 12:09


 

 
Need to mett, to talk, to know each other
feat. Ellana


Nathan sentit Lana comme si elle était sur le qui-vive, alors qu'elle s'excusait et qu'elle fermait les yeux pour essayer de se détendre, et son cœur se serra de nouveau. Qu'avait-elle pu subir durant dix-huit ans pour être aussi... Inquiète et aux aguets ?

Elle finit par rouvrir les yeux et lui adressa un sourire avant de reprendre :

Mais je vais faire de mon mieux, c’est que c’est pas tous les jours que mon frère revient à la vie pour me faire coucou et me rendre compte qu’il est avocat. Enfin bientôt. Et puis toi aussi, tu ne crains rien. Et tu peux te comporter comme tu as envie, ne t’inquiète pas, je risque pas de te fuir.

Nathan se détendit sensiblement, et ne put retenir un rire lorsqu'elle lui signala qu'elle ne s'attendait pas à ce que le petit garçon qu'il était autrefois devienne un jeune homme grand et large d'épaules. Et de fait, s'il se rappelait les quelques photos prises avec sa mère adoptive, il avait effectivement évolué en ce sens, surtout depuis qu'il savait qu'il était un loup. Comme quoi, la puberté, c'était une question somme toute relative en fonction de chacun...

Puis il fut pris d'un doute ; s'il avait pu se transformer en loup sans être mordu, c'est qu'il devait avoir ça dans le sang... Qu'en était-il de Lana ? En était-elle une aussi ? Leurs parents étaient-ils eux aussi des loups ? Il posa de nouveau son regard bleu sur sa grande sœur - plus si grande que ça - et finit par se jeter à l'eau :

Est-ce que... nos parents étaient différents ? Je veux dire... Est-ce qu'ils étaient totalement humains ou avaient une particularité ? Est-ce que toi, tu as une particularité ? Parce que...

Parce que je suis un loup de naissance. Il espérait du fond du cœur qu'elle comprendrait sa question sans qu'il soit obligé de se transformer pour le prouver. Oh grands dieux, tant de choses à réapprendre sur son passé...
by NYXBANANA


N.6 - 24h
Revenir en haut Aller en bas


Cerbère

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 17/06/2018
Messages : 551

MessageSujet: Re: Need to meet, to talk, to know each other [Pv Nathan]  Ven 4 Jan - 17:19

Need to meet, to talk, to know each other

S’ouvrir, se relâcher, se détendre. Oui, des choses que je ne faisais quasiment jamais, surtout ces derniers temps. J’arrivais à ne pas être trop sur le qui-vive lorsque Ryan était là, et encore, ça dépendait de la situation, surtout que ça c’était compliqué entre nous. Encore. Pourquoi ne pouvais-je pas avoir une relation simple avec les mecs ? Même avec Nathan. En même temps on venait de se rencontrer, et vue notre passif… Qui n’aurait jamais dû l’être aussi lourd entre un frère et une sœur. Bref, j’allais réellement essayer de me détendre pour que cette discussion entre nous, ce début de relation, partent sur de bonnes bases.

Je le sentis se détendre lorsque je lui demandais d’être naturel avec moi, et pas aussi angoissé qu’il ne semblait l’être. Nous devrions être naturel l’un avec l’autre, rien d’autre. Si moi je n’en étais pas spécialement capable, alors faisons au moins en sorte que lui le soit. Mon sourire s’étira lorsque je l’entendis rire. Sa voix était plus grave qu’à l’époque, son rire aussi, mais je le reconnaissais. C’était bien celui de mon frère. Bon, moi-même j’étais loin d’être petite pour une femme, mais il n’empêche que la plupart des hommes m’entourant devait atteindre le mètre quatre-vingt. Sauf peut-être Edward, mais ça n’atteignait en rien son aura froide qui en faisait trembler plus d’un lorsqu’il était en colère ou en mode chasseur.

Puis vint une question à laquelle je ne m’attendais pas. Pas d’entrée de jeu en tout cas. C’était sous-entendu, mais parfaitement lisible pour quelqu’un au courant de ces secrets. Ce que je n’arrivais pas à comprendre totalement, c’était la fin de sa phrase. Lui aussi ne semblait pas humain, je l’avais senti dès le départ, mais quoi exactement ? J’espérais qu’il n’était pas la même créature que moi.

« Tu veux dire, des créatures surnaturelles ? » Questionnais-je en le regardant dans les yeux.

Ouais, j’y allais du tac au tac, mais il m’avait fait comprendre qu’il en savait assez sur les créatures. Je baissais ensuite les yeux, essayant de me remémorer les souvenirs de notre famille.

« Tu sais, j’étais jeune, je me souviens pas de tout, mais je crois pas que nos parents nous aient déjà parler de quelque chose comme ça. Mais certaines choses dont je me souviens sont un peu étrange de la part de notre mère, certains comportements. Et quand je repense à cette nuit, je me dis qu’il n’y avait pas que nos attaquant qui étaient des créatures. »

Je fermais les yeux, tentant de chasser les souvenirs. Je voulais passer une bonne journée avec mon frère, pas fondre en larme parce que je me rappelais du soir où je l’avais cru mort. Je me repris, les rouvrant pour les poser sur lui.

« Pour notre père, je crois qu’il était humain, mais pas entièrement génétiquement. Je sais que certaines espèces sautent des générations. Pourquoi tu me demandes ça ? Qu’est-ce que tu es ? »

J’avais éludé la question à propos de ma nature, ne souhaitant pas répondre immédiatement. Je ne l’acceptais toujours pas, je ne savais toujours pas vraiment ce que j’étais, ce que je pouvais faire. Je finirais par lui en parler, peut-être aujourd’hui, mais je ne voulais pas l’effrayer. Sauf s’il était comme moi.

Codage par Libella sur Graphiorum


N.6
Revenir en haut Aller en bas

En ligne
Loup-garou

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 12/11/2018
Messages : 92

MessageSujet: Re: Need to meet, to talk, to know each other [Pv Nathan]  Ven 4 Jan - 19:42




Need to mett, to talk, to know each other
feat. Ellana


Lana lâcha le mot : "créatures surnaturelles". Soit elle savait ce que c'était, soit elle en était une, soit les deux, songea Nathan alors qu'il se repositionnait dans le canapé pour écouter ce qu'elle avait à dire à ce sujet. Et la réponse ne tarda pas :

Tu sais, j’étais jeune, je me souviens pas de tout, mais je crois pas que nos parents nous aient déjà parler de quelque chose comme ça. Mais certaines choses dont je me souviens sont un peu étrange de la part de notre mère, certains comportements. Et quand je repense à cette nuit, je me dis qu’il n’y avait pas que nos attaquant qui étaient des créatures.

Et Nathan put voir un voile dans le regard de sa soeur, et grimaça ; il avait dû, en posant la question, raviver le souvenir douloureux de leur séparation, même si lui ne s'en souvenait pas encore totalement. Elle secoua la tête comme pour passer à autre chose et reprit :

Pour notre père, je crois qu’il était humain, mais pas entièrement génétiquement. Je sais que certaines espèces sautent des générations. Pourquoi tu me demandes ça ? Qu’est-ce que tu es ?

Gloups. Bon, elle avait en partie répondu à ses questions, mais il devait quand même lui dire ce qu'il était. Parce qu'il avait confiance en elle, il savait qu'il ne risquait rien à lui dire la vérité, mais il considérait que moins de gens autour de lui étaient au courant, mieux il se porterait, au cas où. Il poussa un léger soupir et répondit :

Je... Je suis un loup-garou. Mais je n'ai jamais été mordu, ça s'est révélé autour de mes quatorze ans... Et même que je me souviens d'avoir été en colère ce soir-là, mais pas de la raison ni ce que j'ai pu faire pendant ma transformation... Je me suis réveillé près d'un arbre du parc de la maison où je vivais à ce moment-là, et ma mère adoptive m'a expliqué ce qu'il s'était passé.

Et il lui lança un regard qui voulait dire "pitié, ne me demande pas de me transformer, c'est pas cool comme moment", avant de reprendre une gorgée de chocolat chaud qui le rasséréna un peu avant de reporter son attention sur sa sœur :

Mais parle-moi de toi, un peu. Que s'est-il passé pendant dix-huit ans ?
by NYXBANANA


N.8 - 24h
Revenir en haut Aller en bas


Cerbère

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 17/06/2018
Messages : 551

MessageSujet: Re: Need to meet, to talk, to know each other [Pv Nathan]  Sam 5 Jan - 17:48

« Sans image »
Need to meet, to talk, to know each other

J’étais un peu gênée de parler de tout ceci avec Nathan, particulièrement parce que je n’étais pas capable de lui donner des réponses claires à propos de nos parents. Pourtant, j’étais toujours persuadée que nos parents n’étaient pas humains, particulièrement avec ce qui m’était arrivé il y a un peu plus d’un an maintenant. Dans mes souvenirs de cette nuit atroce, je ne me souvenais pas de la transformation de mon père en être de flamme, ni de notre mère – mais je la soupçonnais d’être autre chose – mais, comme je l’avais précisé, les gênes sautaient parfois des générations, comme les Sorciers ou ceux des Incubes. J’étais seulement incapable d’expliquer ce que j’étais, et ce que j’avais pu voir.

Puis, comme à mon habitude, j’avais posé la question directement à mon frère sur sa nature. Je savais que ce sujet pouvait être tendu, et je m’en voulus de l’avoir posé si brutalement. Je voulais m’excuser, lui dire qu’il n’était pas un obligé, mais il prit la parole avant moi. Un loup-garou. Mon frère était donc un loup… Cette nouvelle créa quelques frissons en moi en sachant très bien tout ce que cela pouvait signifier. Mon esprit de chasseuse prit le dessus un instant, ma méfiance revenant, mais je la chassais aussitôt. Dégage ! C’est pas le moment. Non, là j’étais avec mon frère, en train de rattraper le temps perdu entre nous. Point.

« Tu es donc né Loup… Murmurais-je. Une chance que ta mère adoptive ait été au courant de tout cela pour t’aider à comprendre, tu as l’air de beaucoup l’aimé »

A la façon dont il en parlait, cela semblait être le cas, bien qu’il n’ait pas encore dit beaucoup de choses sur celle-ci. C’était peut-être une louve elle aussi… Je me penchais pour récupérer ma tasse et en boire une gorgée. Quelques instants je regardais ma coupe, réfléchissant à ce que je devrais lui dire. Je n’avais pas peur de lui, mais lui pourrait très bien avoir peur de moi si je lui révélais la vérité… Je pris une inspiration, me penchant pour poser ma tasse. Je me redressais, me tournant vers mon frère, observant ses yeux.

« Il s’est passé beaucoup de choses en dix-huit ans, mais… Il y a quelque chose que tu devrais savoir sur moi avant tout ça. C’est que… Je suis une Chasseuse. Enfin, je l’étais, je sais plus trop, c’est compliqué… Mais une de ceux qui chassent les Créatures… »

J’observe la réaction de mon frère avec angoisse, laissant mes mains visibles.

« Je ne tue que celles qui chassent les innocents, j’aide même certaines créatures lorsqu’ils sont perdus et qu’ils ne comprennent pas ce qui leur arrive… » Elle se mord la lèvre, essayant de se concentrer, de ne pas perdre pied. « Tu n’as rien à craindre Nat, c’est juste que je voulais que tu sois au courant, que tu choisisses si tu veux vraiment connaitre ma vie en sachant ça de moi… »

Je sentis une boule se former dans ma gorge en attendant la réponse de mon frère, sentant l’angoisse comprimée mon estomac. Comment mon frère, qui était une créature depuis des années, pouvait accepter que sa sœur les chasses depuis aussi longtemps…

Codage par Libella sur Graphiorum



N.9 - 24h
Revenir en haut Aller en bas

En ligne
Loup-garou

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 12/11/2018
Messages : 92

MessageSujet: Re: Need to meet, to talk, to know each other [Pv Nathan]  Dim 6 Jan - 19:08




Need to mett, to talk, to know each other
feat. Ellana


Nathan se détendit un peu lorsqu'elle comprit ce qu'il était, sans le prendre "mal". Bien au contraire, elle soulignait le fait qu'il avait eu de la chance d'avoir une mère adoptive qui comprenne ce qu'il était et qui n'avait jamais cherché à brider sa nature lupine. Ah ça, effectivement, il en avait eu, de la chance, de tomber sur Eleanore qui a continué de l'élever et de l'aimer malgré ça.

Il la laissa cependant prendre sa tasse, reprendre une gorgée de chocolat chaud - l'imitant par ailleurs - et réfléchir à ce qu'elle pourrait dire pour répondre à sa question. Beaucoup de choses se diraient, en cette journée spéciale pour Nathan et Ellana, mais il se jura, au plus profond de lui-même, de ne pas juger sa sœur. Il ne l'avait pas vue pendant dix-huit ans, Dieu seul savait ce qu'elle avait pu faire pendant tout ce temps...

Puis elle finit par lui dire qu'elle est de ceux qui chassent les créatures. Alors pas celles qui ne demandaient rien à personne - comme lui, par exemple - mais juste celles qui s'en prennent aux innocents. Et Nathan se surprit à penser qu'il était content qu'il soit un peu comme sa soeur, à protéger les innocents et à condamner les coupables - même si lui le faisait de façon légale, Ellana moins. Quoique... Tout dépendait de comment fonctionnaient les chasseurs, pour le coup.

Il reporta son regard sur sa soeur alors qu'elle lui précisait :

Tu n’as rien à craindre Nat, c’est juste que je voulais que tu sois au courant, que tu choisisses si tu veux vraiment connaitre ma vie en sachant ça de moi…

Sans dire un mot, Nathan posa sa tasse et s'approcha de sa grande sœur pour la prendre délicatement dans ses bras, lui assurant ainsi son soutien et son amour malgré tout ce qu'elle avait pu lui dire sur elle. Il la garda contre lui pendant un moment avant de lui souffler à l'oreille :

Lana, nous faisons la même chose à protéger les innocents et à condamner les coupables. On le fait juste de manière différente, mais en aucun cas je ne te jette la pierre. Je suis même fier qu'on fasse la même chose, chacun à notre manière, mais c'est la même chose.

Il lui prit ensuite délicatement le visage entre les mains et lui adressa un sourire tendre et sincère avant de reprendre doucement :

Ne cherche pas à me protéger, Lana. Quoi que tu fasses, je serai avec toi. Je suis avec toi.

Et il finit par la reprendre contre lui et à la bercer doucement, pour la rassurer, la laissant se reprendre si elle en ressentait le besoin.

by NYXBANANA


N.10 - 24h
Revenir en haut Aller en bas


Cerbère

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 17/06/2018
Messages : 551

MessageSujet: Re: Need to meet, to talk, to know each other [Pv Nathan]  Lun 7 Jan - 20:46

Need to meet, to talk, to know each other Je sentais mes mains légèrement moites face à ce que je venais de dire à propos de moi à mon frère. La façon dont il le prendrait m’inquiétait réellement. Je n’avais jamais eu honte d’être une chasseuse, mais, face à mon frère qui était un loup, c’était différent. Et s’il était un tueur, qu’est-ce que je ferais ? J’allais le laisser continuer sans rien dire ? C’était mon frère après tout, mon sang, même si on ne se connaissait plus vraiment. Mais, même sans qu’il soit une créature, apprendre que je suis une tueuse, parfois de sang-froid, ça n’avait rien de plaisant, particulièrement pour un avocat. Il était censé faire loi, et j’étais une criminelle. Le problème, c’est lorsque les prisons et les lois ne sont pas adaptées pour des créatures, la seule façon de faire c’est de tuer les plus dangereux. Personne ne veut d’un wendigo ou d’un vampire en prison, et je ne connaissais pas d’endroit spécialisée pour les contenir, les nourrir, et que faire d’une créature dont le temps n’a pas d’effet sur elle ? Tenter de le remettre dans le droit chemin, pas sûr que ça fonctionne.

Alors que je tremblais presque en attendant la réaction de Nathan, celui-ci posa sa tasse et s’approcha de moi, me prenant dans ses bras, si doucement, comme s’il avait peur que je me brise. Je tremblais un instant, puis me laissais aller contre lui, fermant les yeux, sentant mes épaules se relâcher lentement. J’étais bien dans ses bras, et je n’avais aucune envie qu’il me lâche.

« Tu sais, c’est censé être moi la grande-sœur qui rassure le plus jeune quand il a peur, sur qui il peut se reposer dans ce genre de moment, pas l’inverse. Même si tu n’es plus un enfant et que tu as du grandir sans moi… »

Cette constatation me pesait. Je la détestais, mais je n’avais pas le choix de l’accepter, je ne pouvais pas voyager dans le temps pour changer les choses malheureusement. Et peut-être que pour une fois, je pouvais me reposer sur quelqu’un, sans craindre d’être juger ou rejeter pour une chose ou une autre que je suis. Une chasseuse, ou une créature. Je finis par me redresser, quittant l’étreinte de ses bras.

« Bon… Si tu veux entendre toute l’histoire de ma vie, je crois qu’il va nous falloir quelques mouchoirs, et se mettre à l’aise, c’est pas le plus agréable à entendre. »

Je le prévenais tout de suite, sachant très bien que ma vie était assez misérable, même si ça semblait faire la fille qui voulait attirer tous les regards sur elle pour qu’on s’en occupe. Chose que je n’avais jamais faite puisque je ne me plaignais jamais. J’encaissais, je me relevais et je continuais. Sauf ces derniers temps. Je retirais mes chaussures, pour croiser les jambes sur le canapé, dans une position plus confortable pour moi, comme toujours.

« Je sais pas si tu te rappelles, mais durant cette maudite nuit, j’ai été blesser à l’épaule par une morsure, j’en garde encore la cicatrice, et j’ai bien failli mourir de froid. J’ai été conduite à l’hôpital, et quand je me suis réveillée, on m’a dit que j’étais la seule survivante. Quelques jours plus tard, un homme est venu dans ma chambre pour me poser des questions. Il se présentait comme un policier, mais en réalité, c’était un Chasseur. Il voulait savoir ce qui s’était passé, et tuer les Créatures qui avaient détruit notre famille. J’étais en colère, j’avais peur, et tout le monde pensait que je racontais n’importe quoi lorsque je disais que des monstres avaient tué ma famille. Il fut le premier à me croire, et il a fini par m’adopter. Il s’appelle Edward Anderson. Il m’a emmené aux Etats-Unis, chez lui, et il a réussi à créer un lien avec moi, même si je le détestais au début. C’est lui qui m’a tout appris. Qui m’a fait comprendre que je n’étais pas folle à propos des créatures, et de la colère que je haine que je pouvais avoir face au monde. Il m’a aidé à canaliser tout ça, et j’ai beaucoup insisté pour devenir une chasseuse, même si j’avais que huit ans à ce moment. Donc il m’a appris à me battre, à utiliser des armes, à chasser. Enfin bref, tout ça. »

C’était étrange de raconter ma vie à un presque inconnu, mais en même temps, ça faisait un bien fou de lui dire tout ça.

« Il a été très présent pour moi, surtout que c’était compliqué entre mon traumatisme, et mon arrivée dans un nouveau pays, à l’école surtout c’était pas simple. Disons qu’une étrangère, renfermée, quasiment sauvage, qui voyait des monstres partout, et en plus avec un accent étranger et des cheveux roux comme les miens… J’ai jamais été très bien accueilli par les autres dans toute ma scolarité. » Vive le harcèlement et les abrutis d’enfants et adolescents. « Enfin, faut dire que j'étais pas non plus la plus accueillante et gentille, et que je cherchais pas spécialement à m'intégrer. »

Ou pas du tout même, dans le rejet de toute chose.
© 2981 12289 0

N.11 - 48h
Revenir en haut Aller en bas

En ligne
Loup-garou

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 12/11/2018
Messages : 92

MessageSujet: Re: Need to meet, to talk, to know each other [Pv Nathan]  Mar 8 Jan - 19:27




Need to mett, to talk, to know each other
feat. Ellana


Nathan ne put s'empêcher de rire doucement lorsque sa grande sœur lui rappela que c'était normalement à elle de le rassurer, et non l'inverse. Mais il ne lui en tiendrait pas rigueur, bien au contraire ; pour une fois que lui pouvait inverser les rôles, une fois de temps en temps, pourquoi se priver ?

Puis elle s'écarta de son étreinte, l'obligeant à la relâcher, avant de reprendre :

Bon… Si tu veux entendre toute l’histoire de ma vie, je crois qu’il va nous falloir quelques mouchoirs, et se mettre à l’aise, c’est pas le plus agréable à entendre.

Pendant qu'Ellana retirait ses chaussures pour s'installer en tailleur sur le canapé, Nathan se pencha vers l'arrière pour attraper la boîte de mouchoirs posée sur la table derrière lui, même s'il ne pensait pas en avoir une réelle utilité. Tout dépendrait de ce que Lana avait à lui raconter, ce qu'elle avait vécu durant dix-huit ans séparée de son frère présumé mort. Et effectivement, ce qu'elle raconta lui fit froncer les sourcils et se rembrunir ; elle avait vécu tant de peine, tant de souffrance, tant de colère, à se sentir seule face à ce que d'aucuns appelleraient un cauchemar. Même si elle avait fini par trouver une oreille attentive, voire même un père de substitution, elle avait eu toutes les peines du monde à tourner la page. Jusqu'à la veille, songea Nathan alors qu'il se redressait et apportait lui aussi une oreille attentive à l'histoire d'Ellana. Et peut-être même avant, le tout premier jour qu'ils s'étaient retrouvés sans le savoir.

Quand elle termina, il n'avait effectivement pas les larmes aux yeux - quoique, en cherchant bien on pouvait les trouver - mais il avait clairement la gorge serrée. La vie n'avait pas été tendre avec Lana jusqu'à maintenant, et lui s'en voulut d'avoir eu une vie à peu près normale avec sa mère adoptive. Il avait eu droit à de l'amour, à de l'attention, et avait su s'intégrer facilement partout où il allait, elle non. Et il hésitait franchement à le lui dire, il ne voulait pas la blesser en montrant qu'il s'en était sorti...

Puis il baissa la tête, penaud, et souffla en ramenant ses jambes sur le canapé pour s'asseoir lui aussi en tailleur :

J'ai... J'ai eu de la chance, par rapport à toi. J'ai été adopté par Eleanore Drake, tous les deux persuadés que j'étais le seul survivant et moi amnésique sur mon passé. Elle m'a élevé, m'a donné son amour et son attention même quand... je me suis transformé pour la première fois, et... Sans elle, je ne serai pas là avec toi, je pense.

Il leva rapidement les yeux vers sa sœur, puis se mordit la lèvre et reprit d'une voix légèrement étranglée par l'émotion :

Je m'en veux presque d'avoir connu le bonheur avec elle alors que tu endurais mille souffrances... Elle est ma mère, mon Alpha, mais j'aurais voulu que tu en aies une toi aussi, et le mieux aurait été celle-là...

Et cette fois-ci, les larmes qu'il retenait tant bien que mal s'échappèrent de ses yeux, l'amenant à pleurer en silence, hésitant avant de s'approcher de sa sœur et de lui tendre la main, l'invitant à la prendre pour qu'elle fasse son rôle de grande sœur : la protection, l'amour et le réconfort pour son cadet.

by NYXBANANA


N.12 - 24h
Revenir en haut Aller en bas


Cerbère

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 17/06/2018
Messages : 551

MessageSujet: Re: Need to meet, to talk, to know each other [Pv Nathan]  Mer 9 Jan - 19:03

Need to meet, to talk, to know each other
Vive l’histoire larmoyante de ma vie. Véritable film dramatique dont j’étais malheureusement l’héroïne. Ouais, la vie avait été chienne avec moi, comme si j’étais maudite. C’était peut-être le cas. Genre un Sorcier qui avait balancé une malédiction sur notre famille. Si je voulais m’en débarrasser, j’espérais maintenant avoir hérité de tout, pour que mon frère ne soit pas touché par celle-ci. Plus que la perte de notre famille je veux dire – ce qui était déjà bien assez horrible. Il avait beau ne pas s’en rappeler, cela marquait pour la vie ce genre de vision. Et pourtant, dans ma malédiction, je n’en avais raconté qu’une partie, une toute petite partie, concentrée sur ma recherche de vengeance. Il ne savait pas pour le reste, et j’hésitais un peu à lui en parler. Pas pour lui mentir, ou parce que je ne lui faisais pas confiance, mais plutôt parce que j’avais peur de lui en parler, qu’il découvre le reste de ce que j’avais enduré, loin d’être joyeux. Au contraire.

Je ne lui avais pas tout dit, mais je laissais mon frère s’exprimer, me raconter une part de sa vie. C’était difficile de tout raconter, et de ne pas s’épancher des heures en parole. Dix-huit ans c’était long, et le court résumé que l’on faisait n’exprimait pas la moitié des choses que nous avions vécu tous les deux. Je l’écoutais parler, remarquant l’air étrange qui se peignait sur son visage, presque honteux. Pourquoi ? Je sentis un léger sourire éclairer mes lèvres en apprenant son histoire, bien plus heureuse que la mienne, et laissait échapper un discret soupir de soulagement. Puis je vis les larmes dans ses yeux, et compris enfin pourquoi il semblait ainsi. Je n’hésitais pas un instant à m’approcher de lui, le prenant dans mes bras, amenant sa tête contre mon moi, ma main caressant naturellement ses cheveux.

« Hey… commençais-je doucement. Ne t’en veux surtout pas pour ça. Je suis heureuse d’apprendre que tu ais pu avoir une vie aussi heureuse avec Eleanore. Je suis heureuse que tu n’aies pas connu la haine et la soif de vengeance. C’est la meilleure nouvelle que tu puisses me donner après la découverte de ta non-mort. » Je vins l’embrasser sur le front, restant silencieuse un instant, continuant de caresser doucement sa tête. « Et puis tu sais, j’ai peint un tableau assez déprimant, mais Edward m’a aimé, même si j’étais loin d’être une gamine facile, et j’ai eu mes moments de joie aussi. Je suis même tombée amoureuse une fois, même si… Je secouais la tête. Enfin bref, ne t’inquiète pas, ça n’a pas toujours été triste. »

Pour le coup, s’il se sentait déjà honteux d’avoir eu une vie aussi heureuse avec ce que je lui avais raconté, qu’est-ce qu’il ressentirait si je lui racontais tout le reste ? La douleur causée par Jay, cet homme dont j’avais été folle amoureuse pendant des années, ou encore la nuit de ma transformation… Peut-être ne devrais-je rien lui dire de tout cela, pas tout de suite.

« Et si tu m’en disais un peu plus sur toi, et sur ta vie avec ta mère adoptive ? Je veux tout savoir sur ta vie Nat. »

Et je le gardais dans mes bras, le temps qu’il se reprenne, qu’il puisse avoir envie de continuer à se confier, à me raconter ses joies comme ses peines. Ce qui le faisait rire, ce qu’il aimait faire, ce qu’il avait vu, où il était allé. Je voudrais en savoir le plus possible.


© 2981 12289 0

N.13 - 24h
Revenir en haut Aller en bas

En ligne
Loup-garou

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 12/11/2018
Messages : 92

MessageSujet: Re: Need to meet, to talk, to know each other [Pv Nathan]  Jeu 10 Jan - 18:52




Need to mett, to talk, to know each other
feat. Ellana


En l'espace de quelques secondes, les rôles s'inversèrent : ce n'était plus Nathan qui réconfortait Ellana, mais Ellana qui réconfortait Nathan. Il l'entendit le rassurer en disant qu'elle était heureuse que lui ait pu avoir une vie somme toute normale, et le jeune homme se détendit légèrement tout en gardant le cœur serré. Pas pour lui, mais bien pour ce qu'elle avait vécu pendant tout ce temps, même si elle avouait avoir un peu brossé un tableau assez sombre alors qu'il ne l'avait pas totalement été. Si ce Edward était encore vivant, il irait le remercier d'avoir pris soin de sa grande sœur...

Alors qu'il continuait à se détendre et se calmer, blotti contre Ellana qui lui témoignait tout son amour et son soutien, elle finit par lui lancer d'une voix douce :

Et si tu m’en disais un peu plus sur toi, et sur ta vie avec ta mère adoptive ? Je veux tout savoir sur ta vie Nat.

Nathan marqua un temps d'hésitation, en profitant pour finir de se calmer sensiblement, avant de se redresser, de sécher ses yeux humides et de répondre d'une voix qu'il voulait maîtrisée :

Ma foi... Elle a été aussi normale que possible, ma mère ayant veillé à ce que je puisse vivre le plus normalement possible même si je l'accompagnais à chacun de ses déplacements pour me faire un bagage culturel assez conséquent. Elle a toujours été là pour moi, elle m'a appris beaucoup de choses et m'a donné envie de me lancer dans des études de droit après mon bac. Sans elle... Je ne t'aurais probablement jamais retrouvée.

Il lui adressa un sourire un peu triste avant de reprendre avec plus d'entrain :

Et heureusement que je suis très curieux... Parce que j'ai vu beaucoup, beaucoup de choses, elles te plairaient, j'en suis certain !

Et il se mit à lui raconter tout ce qu'il avait vu pendant ses voyages, sans se douter que ses yeux s'étaient mis à briller tant il avait été heureux de découvrir tout ce qu'il savait maintenant. Le tout en n'osant pas révéler que sa mère adoptive était en réalité une vampire, et qu'il avait donc grandi au milieu d'une "famille" composée essentiellement de vampires... Mais au moins, il n'en avait pas peur et s'il avait une petite méfiance envers eux, ça n'allait guère au-delà.

Quand il termina, il jeta un coup d’œil à Ellana, espérant qu'il ne l'avait pas blessée à raconter une vie de rêve, puis reprit une gorgée de chocolat avant de grimacer :

Mince, le chocolat est froid... Ceci dit, je ne sais pas pour toi, mais je commence à avoir un peu faim, ça te dit qu'on commande quelque chose ? Sauf si tu préfères que je fasse un plat de pâtes avec un peu de viande, plus classique...

Et il tenta de cacher, tant bien que mal, le bruit caractéristique de la faim qui s'échappa alors de son ventre. C'est que ça creuse, l'émotion...

by NYXBANANA


N.16 - 24h
Revenir en haut Aller en bas


Cerbère

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 17/06/2018
Messages : 551

MessageSujet: Re: Need to meet, to talk, to know each other [Pv Nathan]  Dim 13 Jan - 19:54

NEED TO MEET, TO TALK, TO KNOW EACH OTHER
Je tenais mon frère contre moi, ayant l’impression de retrouver ma place de sœur, et lui celui de mon frère. L’impression que nous nous retrouvions, que nous établissions un lien qui avait trop longtemps été briser, déchiré par le temps, la distance et la douleur. Je ne le laisserais plus jamais partir. Je ne le laisserais plus jamais s’éloigner de moi, quitte à venir vivre chez lui et dormir sur son canapé. Bon… D’accord j’allais un peu – beaucoup – trop loin. Nous étions tous deux des adultes, lui sur le point d’entrer complètement dans sa vie d’adulte, moi plongée dedans depuis longtemps. Deux adultes qui n’avaient pas à vivre ensemble. J’avais toujours été protectrice envers mon frère, même quand nous étions jeunes, et la peur de le perdre à nouveau n’arrangerait pas les choses cette fois-ci, mais je devais prendre sur moi, accepter de nous voir seulement pour quelques fois – ou très souvent, mais ça ne serait jamais assez. Alors pour le moment, si je pouvais tenir mon rôle de sœur, ne serait-ce qu’un instant, j’en profitais, caressant ses cheveux.

Je relâchais mon frère avec regret alors qu’il se relevait, mes yeux posés sur lui, écoutant ses paroles, détaillant les traits de son visage qui s’illuminaient d’une lueur joyeuse. Je sentis un sourire naitre sur mes lèvres, un bonheur étreindre mon cœur, et une pointe de tristesse s’insinuer dans tout ceci. Bonheur de le voir aussi heureux, de savoir qu’il aimait sa vie. Tristesse de ne pas l’avoir vécu avec lui, de ne pas avoir pu l’observer grandir et vivre toutes ses choses incroyables. Peut-être étais-je un peu jalouse aussi, mais je savais bien que je n’aurais jamais connue la même vie, les souvenirs trop vivaces de ma famille. Mais j’aurais eu mon frère avec moi, et ça aurait peut-être suffi à apaiser la haine de mon cœur.

« Ta vie a l’air vraiment fantastique ! Tout ces voyages… Tu as l’air d’avoir vu énormément de choses, m’exclamais-je lorsqu’il termina son récit. « Ca a l’air vraiment merveilleux tout ça. »

Je faillis rajouter le fait que j’aimerai rencontrer sa mère, mais nous n’en étions pas encore là. Même si je voulais rencontrer la femme qui avait élevé mon frère et qui l’avait fait devenir ainsi. Oui, sincèrement. Puis je laissais échapper un rire en entendant l’estomac de Nat se plaindre, et je me tus aussitôt lorsque le mien ne tarda pas à suivre.

« Eh bah, on dirait qu’on a tous les deux aussi faim. Je te préviens, je mange comme quatre, mieux vaut qu’on commande pour commander mon appétit. T’as quoi de pas trop loin ? Je mange de tout. »

Nous choisissions notre repas, et arrêtons notre choix sur un restaurant chinois qui nous livrerait chez Nathan. Je lui donnais un petit coup d’épaule.

« Eh bien, je suis pas la seule à avoir un gros appétit on dirait. J’aurais bien aimé voir la tête du cuisinier quand on lui a dit que c’était seulement pour deux. »

Plus le temps passait avec mon frère, et plus je me détendais, sentant une forme de sourire et de joie qui n’avait pas germé chez moi depuis… Je ne sais pas trop à dire vrai. Quand j’étais avec Ryan aussi, mais c’était très différent.

« En tout cas, qui aurait cru que tu voudrais faire avocat, tu dois être doué pour t’être lancer là-dedans. Ca change de moi, mais je crois pas être faites pour les études. »

Ce n’était pourtant pas mes notes qui étaient mauvaises, ayant une grande capacité de retenir les informations et de réflexions, ce qui me permettaient de décrocher facilement de bonnes notes. Non, je n’étais simplement pas faite pour rester sur une chaise à écouter des cours, et ça n’avait jamais été mon objectif. Sauf quand j’étais gamine et que je voulais faire vétérinaire, mais c’était avant tout ça.



© 2981 12289 0

N.17 - 1 semaine
Revenir en haut Aller en bas

En ligne
Loup-garou

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 12/11/2018
Messages : 92

MessageSujet: Re: Need to meet, to talk, to know each other [Pv Nathan]  Lun 14 Jan - 18:37




Need to mett, to talk, to know each other
feat. Ellana


Au fur et à mesure que Nathan racontait ses aventures d'enfance - c'est comme ça qu'il les considérait, à vrai dire - il pouvait voir le visage d'Ellana s'illuminer en même temps que le sien. Et rien ne pouvait lui faire davantage plaisir que de partager son bonheur avec elle.

Puis la faim s'exprima de façon assez bruyante chez Nathan, faisant rire Ellana avant qu'elle ne soit elle aussi surprise par le bruit caractéristique de la faim chez elle, faisant en retour rire Nathan alors qu'il se levait pour attraper son téléphone et regarder ce qu'il y avait à proximité alors qu'elle le taquinait sur le fait qu'elle mangeait beaucoup. Ce qu'il s'empressa de contrer en répliquant :

Tu m'as pas vu, moi aussi je mange comme quatre ! Mais oui, on va commander, je connais un chinois qui fait des merveilles, tu m'en diras des nouvelles.

Ils choisirent donc le chinois, et ce fut Nathan qui passa la commande, discutant longuement avec le tenancier du restaurant le temps de passer la commande avant de raccrocher et de se tourner vers Ellana qui riait :

Eh bien, je suis pas la seule à avoir un gros appétit on dirait. J’aurais bien aimé voir la tête du cuisinier quand on lui a dit que c’était seulement pour deux.

T'inquiète, il a l'habitude avec moi, avec les collègues on doit être ses meilleurs clients... D'ordinaire, c'est un régiment qu'il doit nourrir, répondit-il en riant avant de revenir vers le canapé pour récupérer les tasses et les mettre dans l'évier de la cuisine pour les laver ultérieurement.

Alors qu'il revenait vers le canapé pour s'y installer de nouveau confortablement en attendant leur repas, Ellana lui lança :

En tout cas, qui aurait cru que tu voudrais faire avocat, tu dois être doué pour t’être lancer là-dedans. Ca change de moi, mais je crois pas être faites pour les études.

Oh, tu sais, ça m'est venu comme ça, répondit-il avec un sourire en l'invitant à le rejoindre. A la base, j'ai appris sur le tas la gestion pour aider ma mère dans son affaire d'hôtels de luxe, et le goût du droit m'est venu spontanément comme ça. Après, j'essaie d'apporter ma pierre à l'édifice pour la justice, j'espère que je serai à la hauteur.

Il avait toujours cette petite angoisse de bien faire son boulot, même si, dans le fond, il savait qu'il atteindrait ses objectifs. Mais il mettait tant de cœur à l'ouvrage... Mais là, il voulait oublier un temps son diplôme et s'occuper de sa famille, Ellana incluse à part entière dedans, aussi reporta-t-il son attention sur elle et reprit :

Mais du coup, qu'est-ce que tu fais, toi, comme métier ? Chasseur, c'est un métier ? Ou tu as une activité annexe ?

Première fois qu'il entendait parler de Chasseurs, il fallait bien qu'il se mette au courant. Pile quand la sonnette retentit, l'amenant à bondir presque du canapé pour aller ouvrir la porte, son portefeuille à la main, et récupérer la précieuse nourriture qu'ils attendaient avec impatience. Il paya, puis revint avec les sacs chargés de leurs commandes en riant de nouveau :

A table !

by NYXBANANA


N.18 - 24h
Revenir en haut Aller en bas


Cerbère

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 17/06/2018
Messages : 551

MessageSujet: Re: Need to meet, to talk, to know each other [Pv Nathan]  Lun 14 Jan - 20:56

Need to meet, to talk, to know each other
Eh bien, nous n’étions pas frère et sœur pour rien à ce qu’il semblerait, puisque nous mangions tous les deux comme quatre à ses dires. Plutôt cool. Au moins je me retrouvais un peu en lui, ce que j’appréciais. Je voulais avoir quelques points communs avec mon frère, contrairement à ses frères et sœurs qui voulaient se différencier l’un de l’autre. Moi c’était tout le contraire. Mais nous aurions tout notre temps pour nous trouver des points communs. Nous avions déjà quelques traits en commun, en plus de nos yeux clairs similaires. Bon, il n’avait pas hérité des cheveux de notre mère, contrairement à moi, il tenait plutôt de notre père. Comme sa taille d’ailleurs, qui m’avait frappé la première fois que je l’avais vu.

« Il a pas intérêt à me décevoir alors ce restaurant, sinon je vais te le reprocher, c’est qu’il faut le satisfaire mon estomac, sinon je suis devient méchante et je mords. »

Plus nous parlions, et plus je sentais mes muscles se détendre, ma garde se baisser, un sourire s’épanouir sur mes lèvres petit à petit. Entendre le récit de sa vie, et de ses voyages avaient fait naitre ce sourire, et me rendait heureuse. Il était décidément doué pour ça. Ou alors c’était mon frère, et cela expliquait tout. Peut-être bien. En tout cas, je me sentais de mieux en mieux, et je sentais l’angoisse se disperser petit à petit. Tant qu’on parlait de lui, ça m’allait en général, je ne tenais pas à parler de moi. En tout cas, pas toute ma vie. Ou alors j’avais peut-être envie de tout lui dire, et je craignais sa réaction autant que la mienne. Fondre en larme n’était pas spécialement dans mes priorités actuellement.

Je revins m’asseoir à côté de lui, croisant mes jambes en tailleur sur le canapé, écoutant les paroles de Nathan à propos de son envie de devenir avocat. Sa mère était donc une partie de sa motivation pour ce métier, un peu comme moi et mon père je suppose.

« Je suis sûr que tu seras très doué. Lui dis-je en souriant. Puis la conversation dérapa sur mon boulot, et mes activités. Je réfléchis quelques instants. Eh bien… Tout dépend de quel chasseur tu parles. En tant que chasseuse de créature, non c’est pas un métier, enfin pas pour moi. Je suis pas payée en tout cas. Généralement j’enquête sur des affaires étranges, comme des attaques de bêtes sauvages et autres Les familles ne sont d’ailleurs pas au courant de ce que je fais, ou alors me prenne pour une folle quand j’essaie d’obtenir des informations et que je déborde sur quelques détails étranges. »

Je ne voulais pas prononcer le mot « tuer » devant mon frère, parce que c’est ce que je faisais, et il devait s’en douter, mais je préférais ne rien dire. Puis je continuais sur autre chose.

« Pour le fait que je sois chasseuse de prime, oui c’est un métier, même si c’est illégale dans certains états de ce pays. En général on me contacte pour des contrats, souvent retrouver des gens, et on me paye pour ça. Un peu comme un détective privé, mais il y a moins d’histoire d’adultère. Je travaille souvent avec la police quand ils arrivent pas à retrouver des gens. Ce métier est assez dangereux, et il faut souvent un certain entrainement et self-control, mais c’est pas ça qui manque chez moi. Mais jça fait qu’un an et demi que je chasse des primes, sinon j’ai fait pas mal de petit boulot, des trucs manuels en général. »

La sonnerie se fit entendre, et Nathan partit chercher leur commande, ce qui me fit sourire de toutes mes dents.

« Génial ! Je sors quelques-uns de mes plats pour les attaquer, avant de continuer pour mon frère. A dire vrai… Je travaille aussi en tant que consultante externe pour la police. Disons que je connais un des lieutenant, et qu’il préfère m’avoir comme partenaire que d’autres. Du coup il m’a fait employé pour ça. Je suis pas vraiment payé mais ça me dérange pas. Et puis, j’apprécie beaucoup travailler avec lui, et puis on forme un assez bon duo je trouve, même si j’ai été plutôt garce avec lui au début. Je crois que ce type est plus têtu qu’un Ecossais, je te jure. Tu vois l’accueil que je t’ai réservé ? Bah imagine dix fois pire, et tu verras à peu près comment il m’a rencontré. J’ai failli lui tirer dessus même. Pas génial pour une première rencontre. »

Je laisse échapper un rire en me remémorant ce moment. Bon… Ce n’était pas la meilleure partie de ma vie, mais Ryan était une bonne, une excellente, rencontre. Puis je remarquais que je m’étais un peu, voir beaucoup, emballer en parlant de lui. Je détournais les yeux un instant, me concentrant sur mon plat pour essayer de me reprendre.

« Bref, je m’emballe un peu je crois. »


© 2981 12289 0

N.19 - 24h
Revenir en haut Aller en bas

En ligne
Loup-garou

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 12/11/2018
Messages : 92

MessageSujet: Re: Need to meet, to talk, to know each other [Pv Nathan]  Mar 15 Jan - 17:54




Need to mett, to talk, to know each other
feat. Ellana


Ellana semblait vraiment heureuse de la vie qu'avait pu avoir Nathan et sur le fait qu'il avait été très bien entouré à ce moment crucial de la vie d'un enfant. Même si le jeune homme ne pouvait que se douter qu'elle aurait adoré faire partie de sa vie, et que lui aussi aurait adoré. Puis il l'écouta attentivement sur son "métier", car être Chasseur ne semblait pas nourrir son homme, contrairement au chasseur de primes. Si c'était effectivement un métier illégal dans certains Etats des Etats-Unis, dans le Dakota du Nord, Nathan n'avait pas souvenir que ça posait souci au regard de la loi, donc ça irait.

Et puis le repas arriva, et Nathan s'installa après qu'Ellana se soit installée confortablement pour manger, approchant une table basse pour qu'ils puissent poser leurs plats emballés soigneusement au fur et à mesure qu'ils les termineraient, puis elle reprit, alors qu'il attaquait une salade de pousses de soja :

A dire vrai… Je travaille aussi en tant que consultante externe pour la police. Disons que je connais un des lieutenant, et qu’il préfère m’avoir comme partenaire que d’autres. Du coup il m’a fait employé pour ça. Je suis pas vraiment payé mais ça me dérange pas. Et puis, j’apprécie beaucoup travailler avec lui, et puis on forme un assez bon duo je trouve, même si j’ai été plutôt garce avec lui au début. Je crois que ce type est plus têtu qu’un Ecossais, je te jure. Tu vois l’accueil que je t’ai réservé ? Bah imagine dix fois pire, et tu verras à peu près comment il m’a rencontré. J’ai failli lui tirer dessus même. Pas génial pour une première rencontre.

Et Nathan l'écouta attentivement, remarquant même l'accélération de son palpitant alors qu'elle parlait de Ryan, et eut les plus grandes peines du monde à masquer le petit sourire qui se dessinait sur ses lèvres. Ellana semblait avoir de réels sentiments pour ce Ryan, ça la rendait... joyeuse. Non, vraiment, elle faisait plaisir à voir dans cet état, même si elle se reprit en marmonnant :

Bref, je m’emballe un peu je crois.

Nathan finit sa bouchée de salade et reprit :

Je préfère savoir que tu es bien avec ce Ryan. Même si j'imagine assez bien sa tête la première fois que vous vous êtes rencontrés...

Et que j'ose espérer qu'il ne te fasse pas souffrir, ne put-il s'empêcher de songer alors qu'il reprenait une bouchée de sa salade. Hum, un pur régal...

Alors, t'en penses quoi de ce chinois ?

by NYXBANANA


N.20 - 24h
Revenir en haut Aller en bas


Cerbère

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 17/06/2018
Messages : 551

MessageSujet: Re: Need to meet, to talk, to know each other [Pv Nathan]  Mar 15 Jan - 20:56

NEED TO MEET, TO TALK, TO KNOW EACH OTHER J’avais baissé les yeux sur mes nems, les trempant dans la sauce sucré – parce que le sucré, j’adore ça – me mordillant la lèvre inférieure, mes joues rougissants légèrement. Sérieusement… Je m’étais vraiment emballée lorsque je m’étais mise à parler de Ryan. Autant je m’étais pas étalée sur mon boulot de chasseuse, qu’il soit de créature ou de prime, mais par contre… Mon travail de consultante ça… Je m’étais lâchée, un peu beaucoup. Enfin, pas que sur ça. Plus sur l’homme qui me l’avait proposé, afin que je devienne sa partenaire aussi régulièrement qu’il en avait besoin sur les enquêtes. Et il fallait dire que j’adorais ça. Comme j’avais toujours aimé faire des enquêtes, si seulement c’était pas pour des choses aussi morbides comme travailler sur des meurtres, ou autres affaires assez moches de toute façon. Ouais, à chaque fois, que ce soit avec Ryan ou ailleurs. Certes ça ne me payait pas, mais mon travail de chasseuse de prime compensait largement à côté. J’étais seulement prise par énormément de travail, ce qui m’arrangeait, ça m’évitait de penser à autre chose. En tout cas, depuis que je travaillais avec Ryan, je me prenais d’une nouvelle passion, plus importante que les anciennes. Peut-être pour combler le vide dans mon cœur, comme toujours. Ou alors parce que je me sentais toujours mieux quand j’étais avec mon partenaire, comme je me sentais mieux lorsque j’étais avec Nathan. A tel point que je ne voulais pas que ce moment s’arrête. Jamais.

Je pris quelques inspirations, essayant de reprendre le contrôle de mes émotions, et de mon cœur qui s’était emballé par la même occasion. Et pas d’angoisse cette fois, mais de cet autre sentiment que je ne souhaitais pas comprendre par crainte de ce qu’il signifiait, de ce que cela engageait.

« Eh bien… Disons qu’on s’est pointé une arme sur la tête tous les deux, parce qu’on était chacun dans une ruelle différente, à la poursuite du même type, et qu’on a cru tous les deux que c’était ce type en question. Mais bon, on s’est pas tiré dessus. Même si j’ai pensé immédiatement qu’il était là pour me tuer, c’est qu’à cause de son nom… Pas vraiment rassurant. »

En fait, j’ignorais si Nathan était au courant pour les St-Ross, et s’il avait fait le rapprochement avec Ryan qui s’appelait seulement Ross. Mais voilà que je me remettais encore à parler de Ryan… Il fallait vraiment que j’arrête. Ca allait finir par devenir vraiment étrange à ce niveau. Même si j’avais cru apercevoir un petit sourire sur le visage de Nat, mais je n’en étais pas sûr. Oui, changeons de sujet, c’était pour le mieux.

« Super bon ! Pas du tout décevant. Heureusement, je serais pas de mauvaise humeur comme ça »

J’offrais un sourire à mon frère, riant légèrement. J’étais encore loin de la petite fille enjouée qu’il avait connu, mais au moins je m’en rapprochais un peu. Et j’étais à mon maximum pour le moment. Enfin, je crois, je n’étais pas vraiment sûr d’où s’arrêtait mes limites en ce moment.

« Alors dit-moi, tu as envie de me poser d’autres questions ? J’essayerai de répondre à tous de mon mieux. »

Oui tout, même peut-être mes pires moments. Enfin, je n’étais pas sûr. C'était compliqué, et une ombre passa rapidement dans mon regard, avant de disparaître. Je ne voulais pas gâcher ce moment. Kait me dirait certainement un truc comme « Si tu as envie d’en parler, c’est déjà un grand pas. Tu avances pour ta guérison. » Ouais, ça ressemblait un peu à un gourou, mais c’était un peu comme ça que je voyais ma meilleure amie, et ma coloc par la même occasion.


© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas

En ligne
Loup-garou

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 12/11/2018
Messages : 92

MessageSujet: Re: Need to meet, to talk, to know each other [Pv Nathan]  Mer 16 Jan - 19:53




Need to mett, to talk, to know each other
feat. Ellana


Nathan écouta avec attention ce que lui racontait Ellana sur sa rencontre avec Ryan, ouvrant de grands yeux quand elle aborda le fait qu'ils auraient pu se tirer dessus. Nom de Dieu, mais elle vivait dangereusement... Mais bon, elle avait survécu, lui aussi, vu ce qu'elle en disait, donc tout allait bien. Mais Nathan ne pourrait désormais jamais cesser de s'inquiéter pour elle, même pour trois fois rien, aussi ne dit-il rien et continua-t-il de manger sa salade avant de passer à son mélange de raviolis frits et vapeur.

Il fut content lorsqu'elle lui dit qu'elle appréciait grandement le chinois ; même s'il n'en doutait pas une seconde - difficile de ne pas craquer chaque fois qu'il passait devant, tellement ça sentait bon - il appréhendait quand même un peu qu'elle n'aime pas. Après tout, même s'ils avaient effectivement de sérieux points communs, passer dix-huit ans l'un loin de l'autre devrait les forcer à se côtoyer fréquemment pour combler ce fossé. Et il ferait tout pour que ça soit effectif le plus rapidement possible, comme si rien ne s'était passé.

Alors qu'il dégustait ses raviolis, Ellana lui lança :

Alors dit-moi, tu as envie de me poser d’autres questions ? J’essayerai de répondre à tous de mon mieux.

En fait, c'était tout simple, pour Nathan : il voulait tout savoir, pas juste ce qu'elle acceptait de lui dire, pour le protéger ou ne pas le choquer.  Mais il s'en fichait un peu ; il voulait pouvoir, à son tour, lui faire vivre une meilleure vie que ce qu'elle laissait sous-entendre. Mais il prit le temps de finir sa bouchée, pour ne pas avaler de travers, puis répondit avec douceur :

Ecoute, Lana, je veux savoir tout ce qui a bien pu t'arriver, en bien comme en mal. Mais je ne t'en voudrais pas si tu décides de ne pas tout me dire, ça ne changera strictement rien au fait que je veux reconstruire ce qu'on a raté ensemble.

Et il lui adressa un grand sourire, avant de chercher à lui poser sa main sur le bras et de renoncer :

Désolé, l'installation n'est pas des plus pratiques pour les câlins je crois...
by NYXBANANA


N.22 - 24h
Revenir en haut Aller en bas


Cerbère

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 17/06/2018
Messages : 551

MessageSujet: Re: Need to meet, to talk, to know each other [Pv Nathan]  Mer 16 Jan - 22:28

NEED TO MEET, TO TALK, TO KNOW EACH OTHER
Plus je parlais de Ryan, et plus je constatais une forme de surprise et d’inquiétude sur le visage de Nathan, comme s’il s’inquiétait pour moi avec la description de ma rencontre avec le lieutenant. Bon d’accord, ce n’était pas la meilleure rencontre, mais question dangerosité… C’était très loin de tout ce que j’avais vécu. Ouais, même le plus bas niveau. C’est qu’affronter des créatures en étant humaine c’était bien plus dangereuse qu’affronter un humain en étant une créature. Mais je suppose que l’inquiétude était de nature chez nous puisque, même s’il ne faisait rien de dangereux, je m’inquièterais pour lui. Je ne voulais pas qu’il lui arrive quoique ce soit. Maintenant plus que jamais. Je venais de le retrouver, et je ne pouvais m’empêcher de croire que je le perdrais… Ouais… Se concentrer sur mes nems, c’était mieux. Et ensuite passer à mes beignets aux crevettes.

Je relevais les yeux sur lui à ses paroles, les baissant sur sa main lorsqu’il chercha à me toucher, comme si nous n’arrivions pas à rester séparer bien longtemps.

« On trouvera une meilleure alors, répondis-je en lui souriant, puis je baissais les yeux. Surtout si je te raconte tout… Marmonnais-je entre mes dents, articulant à peine. »

Je baissais les yeux sur mon assiette, mangeant quelques-uns de mes beignets.

« Bon alors, par où est-ce que je peux commencer ? Edward, mon père adoptif, a tout fait pour que j’ai une vie à peu près normale, malgré ma colère. On vivait près de Cleveland, dans une maison sympa, avec un lac derrière, j’adorais m’y baigner. Plus trop maintenant, je déteste l’eau maintenant à vrai dire. Il faisait partie des forces spéciales avant de devenir chasseur, et il m’a tout appris sur le combat et les armes, pour m’aider à canaliser mes sentiments. Et je lui avais demandé à dire vrai. Il m’a aussi permis de sourire à nouveau, d’apprendre à faire confiance. On a un peu voyagé dans d’autres pays aussi. J’ai toujours été douer dans pour apprendre, et il m’a poussé à suivre mes études jusqu’à mon diplôme, et aurait que j’aille plus loin mais j’ai préféré arrêter. J’ai fait ma première chasse à l’âge de… Douze ans. »

J’étais un peu honteuse de l’avouer, mais s’il voulait tout savoir… Je continuais de lui parler de ma vie, de mes joies comme de mes tristesses. Le harcèlement des autres élèves, mais aussi la joie que j’avais trouvé en pratiquant la moto cross et en trouvant des gens qui me ressemblaient un peu plus. Je lui parlais de ma rencontre avec Jay, quand j’avais quinze ans, et lui vingt-trois. De son côté arrogant qui m’emmerdait, mais qui cachait quelque chose. Je lui parlais de la naissance de notre amitié, et de nos sentiments réciproques, même si on préférait se voiler la face. Qu’il devint mon meilleur ami, le premier ami que je me suis réellement fait, mon premier amour surtout. Mes joies avec lui, même si nous nous croisions souvent pour des chasses. Je lui parlais aussi de sa – de notre – descente aux enfers pendant les six années où il fut alcoolique, de l’aide que je tentais de lui accorder malgré tout, parce qu’il était désespéré. Du peu de soutient qu’il m’a apporté à la mort de mon petit ami tué par un loup-garou sous mes yeux, voir même que Jay m’avait enfoncé dans ma détresse – même si je n’aimais pas vraiment mon ex, et que j’avais l’intention de le quitter peu après. Du fait que Jay m’ait étranglé, ou encore le fait que je faillis mourir tué par un vampire qui avait pris ma propre arme, parce que j’avais décidé de le sauver, et que Jay n’était pas capable de me couvrir. Je lui dis qu’après ça, il s’était repris, qu’il avait même fait un centre de désintoxication, et qu’il avait cherché mon pardon, que je pensais lui avoir accordé. Je lui parlais de tout ça, ma gorge se serrant, bien que je ne pleure pas cette fois – contrairement au jour où je l’avais appris à Kait.

« Entre Jay et moi c’est pas vraiment facile… dis-je en regardant mon bol de nouilles au porc. Et ça c’est pas vraiment arrangé depuis qu’on s’est revu en septembre. C’est qu’on s’était perdu de vu pendant un an, parce que j’avais coupé les ponts avec absolument tout le monde, et qu’il m’a cru morte. »

Je n’avais pas levé les yeux vers mon frère, préférant éviter de savoir ce qu’il pensait de tout ceci.

© 2981 12289 0

N.23 - 24h
Revenir en haut Aller en bas

En ligne
Loup-garou

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 12/11/2018
Messages : 92

MessageSujet: Re: Need to meet, to talk, to know each other [Pv Nathan]  Jeu 17 Jan - 15:40




Need to mett, to talk, to know each other
feat. Ellana


Nathan écouta sa soeur sans la couper, mais au fur et à mesure des révélations qu'elle acceptait de lui faire, il sentit son sang ne faire qu'un tour, et il eut toutes les peines du monde à se contenir. Surtout quand elle se mit à raconter qu'un de ses ex, Jay, avait tenté de l'étrangler et ne l'avait pas soutenue quand elle en avait besoin... Même si ledit Jay semblait avoir tenté de soigner son mal avec une cure de désintoxication à l'alcool - ce fléau - jamais Nathan ne pourrait lui pardonner, il le savait au plus profond de lui.

Mais il resta le plus calme possible, laissant Ella terminer son histoire alors qu'elle fixait son bol de nouilles :

Entre Jay et moi c’est pas vraiment facile… Et ça c’est pas vraiment arrangé depuis qu’on s’est revu en septembre. C’est qu’on s’était perdu de vu pendant un an, parce que j’avais coupé les ponts avec absolument tout le monde, et qu’il m’a cru morte.

Nathan posa son bol et se leva pour essayer de se détendre. Oh que oui, l'envie d'étrangler tous ceux qui avaient essayé de faire du mal à sa sœur lui prenait les tripes, mais il devait se retenir. La colère n'est jamais bonne conseillère, Elea le lui avait bien répété un milliard de fois, mais il ne put empêcher sa main de s'abattre avec virulence sur la table avant d'appliquer un exercice de respiration pour se calmer en comptant doucement :

Un... Deux... Trois... Quatre... Cinq... Six... Sept... Huit... Neuf... Dix.

Au fur et à mesure qu'il comptait, il sentait son corps se détendre, sa colère refluer dans les profondeurs, remplacée par une espèce de gêne teintée de honte ; jamais il n'aurait dû montrer une quelconque violence à Ellana, ce n'était pas dans sa nature... En fait, si. Mais il avait toujours appris à composer avec et à ne jamais se laisser déborder par ses émotions.

Quand il fut calmé, il se tourna vers Ellana et, sans un mot, se rapprocha d'elle pour lui prendre la main et la serrer doucement, avant de souffler :

Pardonne-moi, je... je n'aurais pas dû m'énerver comme ça.

Il marqua un temps d'arrêt avant de poser son regard sur elle et de reprendre d'un ton qu'il voulait maîtrisé :

Mais si je croise ce Jay, j'ose espérer qu'il sera effectivement soigné. Parce que je ne lui pardonnerai pas d'avoir levé la main sur toi.

Et il posa son front sur celui de sa sœur, se murant dans le silence et sans lâcher sa main.
by NYXBANANA


N.24 - 24h
Revenir en haut Aller en bas


Cerbère

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 17/06/2018
Messages : 551

MessageSujet: Re: Need to meet, to talk, to know each other [Pv Nathan]  Jeu 17 Jan - 19:32

Need to meet, to talk, to know each other
J’ai du mal à croire que j’ai autant parlé. Je suis pas vraiment du genre à parler d’habitude, pas de sujet aussi sensible. Même Edward n’était pas au courant de tout ce qui était arrivé entre moi et Jay, particulièrement le fait qu’il m’ait étranglé, et que j’ai bien cru y passer à ce moment. Rien que d’y repenser, de repenser aux ténèbres envahissant ma vue, l’air qui n’atteint plus mes poumons, mes forces qui disparaissent avec le manque d’oxygène. Je m’en souvenais très bien oui… Mais pas Jay. Comment je le savais ? Parce qu’il ne s’était jamais excusé pour ça, même après sa cure de désintox, et pourtant, il était venu me voir pour s’excuser de tout ce qu’il m’avait fait subir, mais jamais il ne s’était excusé de m’avoir étranglé. Ce manque d’excuses sur ce sujet n’était pas dû à la honte, parce qu’il avait déjà honte de tellement de choses dont il s’était excusé. La seule solution qui restait c’était l’alcool qu’il avait ingurgité en grande quantité, et qu’il avait oublié. J’étais naïve de croire cela ? Pas autant qu’on le pensait. Je connaissais Jay, même s’il avait beaucoup changé après ça, je le connaissais.

Je relevais soudainement les yeux en sentant Nathan se lever. Je le fixais, surprise de sa soudaine réaction. Je le sentais si calme et mesurée que j’en oubliais à quel point les créatures pouvaient se montrer imprévisibles et s’emporter rapidement. Durant quelques instants, je crus même qu’il pourrait se transformer. Je me serais certainement transformée dans la situation inverse. Mais il se calme, respirant lentement Je l’observais, inquiète, espérant que ça passerait. Je n’aurais pas dû lui raconter tout ça… Je ne dis rien, attendant simplement qu’il se reprenne. Je ne savais pas trop ce que je craignais. De l’avoir blessé, qu’il perde le contrôle et souffre de sa transformation, de… Me faire attaquer par lui ? C’était difficile à croire. C’était un loup, mais… Je n’avais pas peur qu’il me saute dessus.

« Ce n’est rien, dis-je en lui souriant doucement lorsqu’il s’excusa, serrant sa main en retour. C’est pas facile de contrôler ses émotions lorsqu’on est pas humain. »

J’en sais quelque chose… Même si je ne lui avais toujours pas dit pour mon état animal. Peut-être l’avait-il senti. Mon odeur devait être différente de celle d’un humain maintenant. Je fermais les yeux, laissant le silence s’installer quelques instants. Puis je finis par reprendre doucement la parole.

« Ce n’était pas de sa faute, il était saoul… Même si je pensais lui avoir pardonné quand il est venu se faire pardonner, mais les choses ont changé depuis quelques temps, ravivant de vieilles émotions. »

Je me tus à nouveau, pensive. Au vu du nombre de sous-entendus que je lui glissais, j’avais envie de lui dire ce que j’étais, peut-être qu’il le savait. Ou peut-être que je voulais lui dire ce que j’avais vécu.

« De toute façon, c’est terminé nous deux. Même si on est jamais sorti ensemble, même s’il a fini par avouer mes sentiments, et que j’ai eu beaucoup de mal à le croire parce que je suis incapable de croire ça quand on me dit ce genre de mots. Je secouais la tête doucement. Enfin bref, c’est terminé comme je t’ai dit, et j’ai un million d’autres choses à gérer de toute façon. J’ai pas le temps pour une relation. »

Je redressais la tête, passant une main dans mes cheveux, un léger sourire gêné aux lèvres.

« Désolé… On se rencontre tout juste et je te raconte mes problèmes comme ça. T’as pas forcément envie d’entendre ça. »


© 2981 12289 0

N.25 - 24h
Revenir en haut Aller en bas

En ligne
Loup-garou

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 12/11/2018
Messages : 92

MessageSujet: Re: Need to meet, to talk, to know each other [Pv Nathan]  Jeu 17 Jan - 22:02




Need to mett, to talk, to know each other
feat. Ellana


Bon. Si Nathan entendit que ledit Jay était saoul au moment des faits, ce qui l'énerva davantage, il n'en montra rien. Ellana allait bien, elle semblait vouloir tourner la page de cet épisode quelque peu traumatisant de sa vie, et il n'allait certainement pas l'en empêcher. Ceci dit, il ne put s'empêcher de tiquer légèrement lorsqu'elle lui dit qu'elle n'avait pas le temps pour une relation ; vu comment elle était quand elle parlait de Ryan... Après, lui n'était pas le mieux placé pour lui faire une quelconque remarque sur le sujet, même s'il n'en pensait pas moins, et il esquissa un léger sourire sans dire un mot.

Il releva la tête en même temps que sa sœur, et put la voir passer la main dans ses cheveux et afficher un sourire gêné avant de reprendre :

Désolé… On se rencontre tout juste et je te raconte mes problèmes comme ça. T’as pas forcément envie d’entendre ça.

Tes problèmes sont les miens, désormais, souffla Nathan en se redressant un peu avant de plonger son regard dans celui de sa soeur. Et la réciproque marche aussi, hein. Crois pas que les problèmes vont m'éviter longtemps.

Il eut un sourire taquin qui se dessina sur ses lèvres avant de se relever et de retourner s'asseoir sur le canapé. La vie d'Ella n'avait pas été rose du tout, comparée à la sienne, mais il en était désormais certain : à lui de lui apporter le bonheur auquel elle n'avait pas eu droit.

Poussant un soupir, il se cala le plus confortablement du monde sur son bout de canapé, jetant un regard à ses nombreux plats encore restants ; pour le coup, il n'avait plus faim, mais ça lui ferait toujours des restes pour les jours à venir. Il commença à ramasser un peu les traces du repas pour les réunir à un seul endroit de la table pour pouvoir tout débarrasser d'un coup quand Ellana aurait terminé, puis se rassit, croisa les mains et fixa le sol un instant, avant de relever la tête vers elle en soupirant :

Tu sais que tu peux tout me dire, maintenant. J'ai failli m'énerver tout à l'heure, mais jamais je ne pourrai m'énerver après toi. Le pire que je puisse faire te concernant, c'est essayer de tuer tous ceux qui te feront du mal...

Il avait beau être le benjamin de la fratrie, il se sentait une nouvelle responsabilité à veiller sur sa grande sœur, tout comme elle veillerait sur lui, il le savait au plus profond de lui. Ses mains se décroisèrent et sa main droite se posa près d'Ellana, avant qu'il ne tourne la tête vers elle et lui adresse un sourire teinté de tristesse et de détermination. Oui, il serait là, jusqu'à la mort.

by NYXBANANA


N.26 - 24h
Revenir en haut Aller en bas


Cerbère

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 17/06/2018
Messages : 551

MessageSujet: Re: Need to meet, to talk, to know each other [Pv Nathan]  Ven 18 Jan - 21:11

NEED TO MEET, TO TALK, TO KNOW EACH OTHER
Je tentais de me reprendre, d’avoir l’air moins pitoyable que ce que mon récit laissait paraitre. Bon… C’était pas gagné tout ça. Je me rappelais encore l’admiration qui brillait dans les yeux de mon frère pour moi lorsqu’on était jeune, mais j’avais l’impression de la perdre avec tout ce que je lui disais. Et que ça n’allait faire que diminuer plus j’avancerais dans ma vie. Il me restait trois ans à raconter, et ce n’était pas les plus jolie, surtout ce qui s’était passé il y a un an et demi maintenant. Décidément, je ferais mieux de me taire, et garder mes problèmes pour moi. Nathan n’était pas fragile, il ne l’avait jamais été, même jeune, mais ce n’était pas à lui de porter la responsabilité de mes erreurs, de mes douleurs. Ce poids c’était le mien, pas celui d’un autre, et encore moins celui de mon frère. Je devais le porter seule, comme je le faisais depuis des années, comme je le ferais pendant longtemps encore. C’était mon fardeau, mes fautes, mes douleurs qui laisseraient des cicatrices profondément ancrées dans mon âme.

Sauf que, si moi j’avais appris à toujours compter que sur moi-même, ce n’était pas le cas de Nat apparemment, puisqu’il me rétorquait quelque chose en contradiction avec ce que je pensais. J’étais d’accord pour prendre ses problèmes et les faire miens, moins pour l’inverse. Mais il devait être aussi têtu que moi, sang d’Ecossais que voulez-vous. Je lui offris un sourire timide, rassuré en un sens de pouvoir compter sur lui.

« Si tu as évité le gène d’aimant à problème, contrairement à moi, ça devrait aller. Je ne voudrais pas que tu fasse exprès seulement pour attirer mon attention. Tu l’as déjà tu sais. » Un sourire taquin, similaire à celui de mon frère, étira mes lèvres face à ma réflexion. « Même si je t’aiderais toujours maintenant qu’on s’est retrouvé. »

Oh ça oui, je ne le laisserais pas, quoiqu’il se passe dans sa vie. Et lui semblait être dans la même optique que moi.

J’observais mon plat un instant, remarquant que cette discussion m’avait un peu coupé l’appétit. J’imitais mon frère pour ranger un peu notre bordel qu’était notre repas. Je me demandais s’il était aussi bordélique que moi lorsqu’il travaillait. Même en dehors du travail. Bon, je n’étais pas la plus bordélique qui soit non plus, je laissais trainer deux-trois affaires, ou alors j’étalais mes dossiers partout dans la pièce lorsque je travaillais. Il y avait bien pire, même si Jay me faisait quelques remarques sur la question assez régulièrement. Bref. Arrêtons de parler de lui, je ne voulais pas déprimer plus longtemps, et j’avais bien d’autres choses à raconter à mon frère que de parler de lui. Je partis donc m’asseoir à côté de mon frère, croisant les jambes. Je lui lançais un regard, souriant légèrement.

« Je sais que tu ne t’énerverais pas contre moi, ça m’a juste un peu surprise tellement j’étais prise dans mon histoire, lui dis-je en haussant les épaules. Mais j’aimerai évité que tu n’ai du sang sur les mains à cause de tout ça. »

Même si j’avais la conviction que, lorsqu’on faisait parti d’un tel monde, on finissait tous par devenir des tueurs. Je chassais cette pensée en baissant les yeux pour observer mes mains.

« Eh bien… Il y a quelque chose que je t’ai pas dit sur moi. De plutôt important à vrai dire… » Je croisais les doigts, les tordant nerveusement. « En fait… Je suis pas… Plus humaine. » Je me mordillais la lèvre, pas sûr de vouloir raconter la suite, mais puisque j’étais lancée… « C’est… Encore récent. Enfin… Ca m’est arrivé il y a un an et demi à peu près, sans aucun signe avant-coureur. J’ai pas été mordu par quoique ce soit mais j’ai muté… Je sais pas ce que je suis à vrai dire. J’ai jamais vu ça avant. » Mes ongles s’enfoncent dans ma peau, alors que mes mains tremblent légèrement. « Je sais pas ce que je suis, je sais pas comment gérer cette… Cette Chose et ça me fait peur… »

Terriblement peur. A tel point que j’en faisais des cauchemars la nuit. De ça, et de pleins d’autres choses. Et je savais que je finirais par blesser quelqu’un que j’aimais si je continuais comme ça.


© 2981 12289 0

N.27 - 24h
Revenir en haut Aller en bas




Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Need to meet, to talk, to know each other [Pv Nathan]  

Revenir en haut Aller en bas
 
Need to meet, to talk, to know each other [Pv Nathan]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Ahem.. Please to meet you ?.
» "Never be the same, if we ever meet again."
» Bill Clinton : Talk is Money (al konprann se piyay!)
» 07. Hi, I'm Glenn ! Nice to meet you !
» [The Preston Sisters : Meet Anna, the one with the eyes that look ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
R O S S C R E E K ஃ :: Ross Creek :: The East :: Appartement & loft :: Appartement de Nathan O'Malley-
Sauter vers: